Breaking News

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 2477

Guadeloupe. Gosier. Le Salon de Madame, le rendez-vous des femmes-leaders ?

18 Avr 2018
1089 fois

Gosier. Mercredi 18 avril. CCN. Le salon de Madame, c’était au Palais des Sports du Gosier tout au long du week-end dernier Une deuxième édition ayant pour thème « Femmes et entreprenariat ». Rencontre CCN avec ces entrepreneuses guadeloupéennes qui osent…

A l’étage, la vingtaine de stands des créatrices de mode, make up designer, directrice d’agence de voyage ou chocolatière illustrent la chaleur humaine et le plaisir de leur locataire tout sourire de rencontrer les visiteu(ses)rs : « J’ai choisi le salon Madame pour aller à la rencontre du public guadeloupéen même si je suis déjà implantée en Guadeloupe. » raconte Noriane Pernoc, créatrice de bijoux martiniquaise de la marque Noriane Pernoc.

_DSC4632.jpg

Un peu plus loin, la fondatrice de Karine Créations dont les confections sont axées sur la couture et le sur-mesure hommes-femmes-enfants, a également choisi de s’exposer pour se faire connaître. Elle regrette cependant qu’il n’y ait pas davantage d’exposants.

Pour Cynthia Créations, tenante de la boutique Couleur Ebène « Aux couleurs de l’Afrique » c’est important d’être présente aujourd’hui : « On parle de la femme. Elle a besoin de s’assumer, de savoir ce qu’elle est. Ici, elle a le temps de venir voir ce qui lui plaît ou pas. C’est un moment pour elle et nous devons être là pour lui proposer ce que nous créons.

_DSC4655.JPG

Peut-être que parmi ces femmes, 10% d’entre elles oseront se lancer dans l’entreprenariat. Il faut toujours semer une graine. » Une vision soutenue par Véronique Datil, fondatrice de l’agence de voyage Un bout du monde. Cette passionnée des voyages – qui expose au salon sa ligne de bijoux issus de ces contrées explorées- encourage les femmes à entreprendre car : « c’est la richesse de demain. »

_DSC4650.JPG

 

Absente du salon l’an passé, la fondatrice d’Ochun Fashion Design, Anicée Martin, n’aurait certainement pas manqué cette deuxième édition : « Je fais de la mode féminine. Je me bats en cachette pour que les femmes aient confiance en elles, en leurs capacités et à tout ce qu’elles peuvent obtenir. Toutes les initiatives qui concernent les femmes doivent être suivies. Il faut multiplier ce type d’actions pour créer une synergie. »

_DSC4635.JPG

Ce n’est pas Hapsatou Sy qui contredira ses propos. Venue avec sa casquette de créatrice de produits cosmétiques, elle n’a pas réfléchi deux fois à l’invitation de la fondatrice du salon, Cosette Loïal-Oualli : « Ce salon favorise l’environnement dans lequel une femme doit créer son entreprise.

Toutes ces exposantes peuvent en témoigner et parler de concret plus que de théorie.

Les femmes ont besoin de pratique et c’est exactement ce qu’elles vont trouver ici en rencontrant des entrepreneuses et lors des conférences. » Pour ce faire, direction le rez-de-chaussée.

Les client(e)s potentiel(le)s peuvent se restaurer et/ou apprécier les conseils de coaches, conférenciers ou psychothérapeutes entre autres lors des espaces ateliers et conférences.

Le salon Madame a été conçu pour donner les outils nécessaires aux femmes pour développer leur business et leur (ré)apprendre à se détendre pour mieux entreprendre.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires