Breaking News

Guadeloupe. Scoop : Pourquoi et comment Sonia a ridiculisé Ary Chalus ?

24 Avr 2018
6271 fois

Petit-Bourg. Mardi 27 avril 2018. CCN. Investigation. L’affaire (mais est-ce vraiment une affaire ?) Sonia Taillepierre fait grand bruit dans le microcosme politique Chalusien depuis un peu plus de 48h. En affirmant que le courrier qu’elle a délibérément transmis à CCN n'existait pas. Sonia Taillepierre, met Ary Chalus en grande difficulté. Car le président de Région, abusé nous a dit n’avoir jamais eu connaissance de ce courrier. Dans la foulée, il jure à RCI, sur la tête de ses enfants qu’il n’y a pas l’ombre d'un souci entre Sonia Taillepierre et lui, sauf que la pauvre Sonia, semble avoir subitement perdu la mémoire. Alors, histoire de l’aider à la retrouver CCN publie dessous les preuves accablantes de l’envoi par l’infortunée Sonia du courrier, de son existence et des échanges (doc 3) entre la belle Sonia et nous : Afin que nul n’ignore !

document 3

Document 3 Capture d'écran de mon téléphone

Bref résumé des épisodes précédents. Le 17 mars, échappant au contrôle total du GUSR, Sonia Taillepierre, VP de l’équipe Chalus, membre du GUSR, décide de se porter candidate à la présidence du CTIG. Coup de théâtre, elle est nommée 1ére présidente. Chalus accuse le coup, car il avait fortement souhaité que ce poste « revienne » à sa candidate Corinne Petro, qui est d’ailleurs, chacun le sait l’amie de Sonia.

Pas content du mauvais coup qui embarrasse le GUSR, Chalus tempête et décide de garder la présidence effective du CTIG, comme le lui permettent les statuts de l’EPIC.

Se sentant, comme mise à l’écart, Sonia, décide alors de rédiger un courrier vengeur qu’elle adresse au président du GUSR.

Après avoir adressé par mail sa lettre à CCN (voir capture d’écran Document 1) le 8 avril, au téléphone elle ira jusqu’à nous faire des révélations sur une autre « affaire » qui menaçait d’ébranler le CTIG, mais sur laquelle nous ne nous étendrons pas… cette fois. !

document 1

Document 1 capture d'écran de mon ordinateur

Vendredi 20 avril de 21h05 à 21h15, (voir doc 2) avant de publier cette lettre nous prenons tout de même la précaution d’appeler Sonia, très aimable, elle nous confirme très enjouée qu’elle souhaite que son courrier soit publié ... parce qu‘elle en a marre d’être ainsi écartée de tout. Elle voudrait tant aller à St Malo, être de tous les déplacements officiels : elle en souffre terriblement…

 

document 2

Document 2 Capture d'écran de mon téléphone

Samedi 21 avril 12h45 Dans le « Presse Hebdo »  de Radio Guadeloupe, l’itw de Guy Losbar fait l’objet de quelques commentaires de la part des confrères présents : Jean Claude Rodes, Frantz Succab, Olivier Lancien, Karen Brun, Gilbert Pincemail.

Une heure plus tard, les réseaux sociaux s'enflamment et font circuler les éléments disponibles sur CCN

Lundi 26 avril matin : 7h00. La matinalier de Radio Guadeloupe, Gilbert Pincemail ouvre son journal sur un  « sujet »  de Claude Danikan lequel, ce dernier se basant sur le « scoop »  de CCN, (mais oublie de citer sa source, vieille pratique chez certains confrères !) revient sur r« l’affaire »  en évoquant une possible brouille entre Ary et Sonia.

Plus tard en inaugurant un aquarium au Gosier, bien encadrée par Ary Chalus et Guy Losbar, les deux hommes forts de la Région, Sonia avale gloutonnement son chapeau mais ne dit pas explicitement que ce courrier n’existe pas. Pourtant dans le journal de 13h00 Ary Chalus, visiblement énervé, affirme (hélas sans preuves dans un sens ou dans l’autre !) que Sonia n’a pas rédigé ce courrier. Karen Brun (Nouvelles semaine) se précipite pour sortir un Breaking news sur cette affaire vers 13h05.

Dès lors la machine est en route, les réseaux sociaux sont en feu ; on va jusqu'à laisser croire et penser que la lette de Sonia est un fake !

Mais les preuves sont la … nous les publions. Car Il était important que l’opinion, que la classe politique guadeloupéenne, sachent ce qui s’est vraiment passé et écrit en rétablissant preuves  l’appui,  la vérité. Il faut que nos politiques preenent l’habitude d’assumer ce qu’ils sont,  face à leurs électeurs et face aux journalistes. 

On s’aperçoit que la belle Sonia a tenté (mais a échoué) d’arranger les choses à sa manière. On se demande alors :

Mais pour qui roule Sonia ? (à suivre)

Évaluer cet élément
(23 Votes)
Danik I. Zandwonis

Directeur de rédaction de CCN et fondateur du site.

@ : danik@mediacreole.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires