Breaking News

Guadeloupe. Harcèlements à RCI : En appel le tribunal a confirmé et a alourdi la condamnation de la direction de la radio .

20 Jui 2018
4475 fois

Pointe-à-Pitre. Mercredi 20  juin CCN. Bien entendu, RCI qui se donne a cœur joie le matin dans ses reportages sur les affaires judiciaires a été totalement muette sur l’affaire Ingrid Sénat Rappel : Au mois de novembre 2015, CCN était à l’époque  l’unique media à informer l’opinion sur ce qui se passait  à l’intérieur de la radio  de Grand Camp. En effet, des échos étaient parvenus jusqu’ à  la rédaction de CCN, d’une grave et double affaire de  harcèlements  sexuel et moral. La victime n’étant autre que notre consoeur : Ingrid Senat pigiste  à RCI depuis 2003 puis embauchée comme journaliste en 2009. Thierry Fundéré  alors en congé sabbatique  et ex conseiller politique de  l’ex Président de Région,  s’estimant  injustement  mis en cause  dans l’article publié par CCN, avait on s’en souvient,  adressé à notre rédaction  un droit de réponse* de 3 pages,  dans lequel il dénonçait : « une  grossière calomnie , fabriquée de toute pièce, pour (le) nuire, condamner RCI à verser 80.000 € de dommages et intérêts  à une salariée et prendre le contrôle de cette radio ». Cette  affaire  de  harcèlements, qui pour RCI, vient de connaitre un nouvel épisode judiciaire. En effet après  de nombreux renvois, une proposition de règlement à l’amiable  (2014) refusée par la direction de RCI, avait décidé de faire appel de la décision du conseil des prudhommes Hier lundi 18 juin, l’appel de RCI n’ a pas été entendu, puisque le tribunal a décidé de confirmer et d’ alourdir. RCI est donc condamnée à verser 42.000 euros à la plaignante. Selon nos informations la direction pourrait envisager d’aller en cassation.

RCI : Qui est parti ? qui reste ? et qui devra partir ?

Le nouveau jugement après appel, dont nous publions ci dessous quelques extraits est très explicite. Mais d’ores et déjà les dommages collatéraux de cette triste affaire sont conséquents. Qu’on en juge :

1/ Warren Chingan, l’un des « harceleurs » présumés, après un piteux parcours électoral aux législatives a décidé « courageusement » de quitter la rédaction de la radio .

2/ Thierry Fundéré est lui toujours rédacteur en chef, il n’est   pas cité comme harceleur sexuel mais il nous semble très fragilisé sera t- il lui obligé de tirer les conséquences de cette affaire ?

3/ Daniel Marival « patron » de la station lui reste sans réaction. Au vu du jugement, on peut considérer qu‘ayant sous estimé l’importance de cette affaire du point de vue de ressources humaines, Marival est donc objectivement « responsable ».Il devrait tout comme W. Chingan , démissionner et s’en aller .

4/ Ingrid Senat, faut il le préciser, présentait le journal RCI de 18h avant cette affaire, depuis, elle est « casée » le week-end. Sans journal à présenter Si ce n’est pas une sanction, mais ça y ressemble drôlement

Malgré l’appel, la décision du prudhomme est donc pour l’heure maintenue et confirmée. A la lecture du nouveau délibéré, il apparaît très clairement que c’est  «  la société Radio Caraïbes » qui est  condamnée, ce détail qui n’en est pas un risque de compliquer encore cette affaire. Une  question se pose avec urgence : quelles  dispositions particulières la direction de RCI prendra t-elle  pour «  protéger »  la salariée  et plaignante Ingrid Sénat ? Pourra t-elle  continuer à exercer sereinement et en sécurité  sa profession dans une entreprise  considérée  et condamnée comme coupable de harcèlement ? 

Extraits du jugement du 18 juin 2018

Capture d’écran 2018-06-20 à 07.40.25.png

Capture decran 2018 06 20 a 07.41.16

Capture decran 2018 06 20 a 07.41.28

Capture decran 2018 06 20 a 07.41.35

Capture decran 2018 06 20 a 07.41.46

 

Évaluer cet élément
(9 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires