Breaking News

Jamaique. Réparations : L’université des West Indies (UWI) bénéficiera d'une aide de plus de 250 millions de dollars US dans le cadre de la réparation de l'esclavage

29 Nov 2018
447 fois

Kingston. Jeudi 29 novembre 2018 CCN/C360°- L'Université des Indes occidentales (UWI) et l'Université de Glasgow doivent parvenir à un accord prévoyant que cette institution des Caraïbes bénéficiera dans le cadre des réparations d e l ‘esclavage d’une aide d’ un montant de 256 millions de dollars US).

Le professeur sir Hilary Beckles, vice-chancelièr de l'UWI, a récemment révélé lors d'une interview dans le cadre du programme Jamaica News Network (JNN) (Insight) que son université et l'institution écossaise étaient en train de rédiger un mémorandum d'accord prévoyant une combinaison d'argent et de ressources et un soutien e pour les programmes de l’université régionale.

Cette action intervient deux mois après la publication par l’Université de Glasgow du rapport novateur intitulé «Esclavage, abolition et université de Glasgow», qui révélait que 16 bourses, dotations versées à l’institution entre 1809 et 1937 avaient un lien direct avec les bénéfices provenant de esclavage. Parmi les bienfaiteurs énumérés figurait un ancien recteur de l'université écossaise, Robert Graham, propriétaire d'une plantation en Jamaïque, qui possédait des esclaves et en bénéficiait depuis plus de 40 ans.

H. Beckles, qui était l'un des trois conseillers externes au rapport, a déclaré dans une interview que l'Université de Glasgow avait reconnu que les propriétaires d'esclaves jamaïcains avaient adopté l'université de Glasgow comme université de leur choix et que le montant de 200 millions de £ (256 millions de dollars US). provenait de la Jamaïque et des Caraïbes.

H. Beckles a aussi déclaré que l'un des projets dans lesquels l'Université de Glasgow aurait montré un intérêt concernait la recherche sur les maladies chroniques dans les Caraïbes, notamment l'hypertension, le diabète et l'obésité chez les enfants.

«Ils envisagent la possibilité de s'associer à nous et de créer un institut de grande envergure pour la recherche sur les maladies chroniques, destiné à prévenir leur prolifération future», a déclaré l'historien, qui préside également la Commission des réparations de la CARICOM.

Les collaborations entre l'UWI et l'Université de Glasgow ne sont que l'une des actions entreprises par l'institution écossaise dans le cadre de son «programme de justice réparatrice» qui a été mis au point en réponse aux conclusions de l'étude.

L'Université de Glasgow, qui remonte à 1451, a annoncé qu'elle envisageait également d'accroître la diversité raciale des étudiants et du personnel et de réduire l'écart de diplômes, tout en créant un centre interdisciplinaire pour l'étude de l'esclavage historique et de son héritage, y compris l'esclavage moderne et le trafic.


Évaluer cet élément
(2 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires