Breaking News

Guadeloupe. Aérien : Corsair re-boostée par Intro Aviation va opérer son re-décollage.

29 Mar 2019
1722 fois

Pointe-à-Pitre. Vendredi 29 mars 2019. CCN. Après une valse-hésitation qui aura duré près de 4 ans le voyagiste allemand TUI -G qui détenait 100% du capital de Corsair a décidé le 14 mars dernier de céder 53% de ses parts au groupe allemand Intro Aviation qui devient ainsi l’actionnaire majoritaire de Corsair international. Corsair va pouvoir déployer ses ailes et tenter de se re positionner dans la bataille ciel dans les dernières colonies françaises de la Caraibe et de l’océan Indien.

C’est au cours d’une brève conférence de presse qui s’est tenue en Guadeloupe, que la Direction de Corsair a présenté son nouvel actionnaire (Intro Aviation) et dévoilé sa nouvelle stratégie.

Selon Pascal de Izaguirre (DG de Corsair) l’objectif est d’atteindre une flotte monotype de 13 avions en 2023.  Le PDG a annoncé une première commande de trois Airbus A330 néo a déjà été passée le 15 mars.  En fait Corsair va renouveler sa flotte en se débarrassant des Boeing 747-400 qui seront ainsi remplacés par de l’arrivée de deux A330.  Peter Oncken, directeur général d’Intro Aviation, a expliqué en anglais puis dans un français un peu hésitant les contours du rachat de la compagnie Corsair.  Il faut en effet savoir que Intro Aviation est spécialisée dans l’investissement dans le secteur aérien, il devient donc l’actionnaire majoritaire de Corsair à hauteur de 53%.  Lors de cette opération, TUI a effectué une recapitalisation à hauteur de 35 millions d’euros.  

Intro Aviation et le groupe TUI se sont engagés à rester actionnaires pendant trois ans Après cette période, Intro Aviation devrait racheter les parts du voyagiste, un pré-accord serait déjà été signé.

 « On se souvient il y a de cela quelques mois les salariés de Corsair Guadeloupe, semblaient un peu inquiets.  Les responsables de Corsair se sont montrés rassurants et a précisé que les salariés conserveront leurs contrats et leurs acquis, ils sont actionnaires a 20% du Capital et TUI G garde 27%.  Cette part actionnariat réservée aux salariés demeure importante c’est t un moyen pour Intro Aviation d’impliquer fortement dans la restructuration et le développement de la compagnie.  Cette décision devrait, contribuer à apaiser les craintes des salariés de Corsair Guadeloupe.  

`Ce changement d’actionnariat va sans aucun doute relancer Corsair, qui pourrait renforcer sa position dans le ciel des colonies, françaises delà Caraïbe, mais aussi dans l'océan Indien à la Réunion où Corsair est présente n’est pas oubliée 

Le PDG de Corsair, n’a d’'ailleurs pas manqué de confirmer, que l‘entrée d’Intro Aviation, ne va pas causer un envol de la politique tarifaire de Corsair, car a dit Pascal de AIzaguirre, on sait que les voyageurs antillais sont très sensibles sur cette question.

Mais outre le traditionnel Pointe/Fort de France/Paris, Corsair, semble aussi s’intéresser aux États -Unis, dans l’immédiat, des vols vers Miami sont déjà prévus à compter du 10 juin.  De plus La compagnie desservira à compter de la fin 2019 Montréal à l’année, avec 4 vols minimum par semaine.

Qui sait si après le départ de la Norwegian, Corsair ne va pas tenter de combler le vide.  Ce qui est certain, c'est que la Région Guadeloupe et le Comité des Iles du Tourisme de Guadeloupe, sont déjà en quête d’un nouvel avionneur, pour continuer l’ouverture de la destination Guadeloupe vers le USA.  

Pour l’heure, on attendra 2023 et les 13 nouveaux avions prévus pour savoir si Corsair fera vraiment bouger les lignes du transport aérien au-dessus de nos têtes.

DZ

 

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Danik I. Zandwonis

Directeur de rédaction de CCN et fondateur du site.

@ : danik@mediacreole.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires