Imprimer cette page

Guadeloupe. Musique. Laurent Lalsingué, un virtuose du Steel Pan

03 Avr 2019
1482 fois

Pointe-à-Pitre. Jeudi 04 avril 2019. CCN. En attendant le festival Gwadali prévu du 4 au 12 mai dans le nord Grande-Terre où il sera en compagnie d’autres Steel panistes venus de Trinidad et d’Antigua, Laurent Lalsingué se produisait Mercredi dernier en compagnie du trio JSJ (Jean-Michel Lesdel, Stéphane Castry, Jérôme Castry) qu’on ne présente plus. Laurent Lalsingué joue du Steel Pan extraordinairement bien. Si vous n’aimiez pas particulièrement cet instrument grâce au talent de Laurent Lalsingué vous allez l’adorer !

Originaire de Port-Louis, c’est à l’âge de 5 ans qu’il fait sa rencontre avec l’instrument. Premier prix de conservatoire, premier guadeloupéen diplômé de jazz au steel pan, il est également capable de jouer de la musique traditionnelle, du Bach ou du Chopin avec la même aisance !

Virtuose incontesté, instrumentiste de haute voltige, arrangeur et compositeur, il fait corps avec son instrument aussi bien dans sa tête que dans la façon de se mouvoir. Quand il joue, il vous entraîne dans des sonorités que vous n’avez pas coutume d’entendre avec cet instrument, très populaire chez nos voisins anglophones et plus particulièrement à Trinidad ! 
Laurent Lalsingué cofondateur du groupe Caraibes II Jazz, poursuit aussi sa carrière en soliste auprès de grands musiciens de Jazz. 

Mercredi 27 mars 2019 à Kouleur Kréol de Sainte-Anne, il n’était pas en reste ! Le trio JSJ a répondu avec brio à son invitation pour le plus grand plaisir des mélomanes et touristes présents. 

On a pu apprécier ou découvrir les différents compositions de chacun de ces artistes talentueux, comme « Remember Malecone » titre du groupe CII J , ou « Pou ki sa » issu de l’album « Vision « de JM Lesdel, ou encore « Basszurka » présent sur l’album Basstry Therapy de Stephane Castry mais aussi « Chaguine » composition de Jérôme Castry.

Laurent Lalsingué a rendu hommage à son père Pierre Lalsingué, qui a initié le Steel Pan chez nous, et qu’il vénère affectueusement, en interprétant l’un de ses titres « Fanm kreol ».

Un réel et merveilleux moment de plaisir et de détente !

 

Deborah Vey.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Deborah Vey