Breaking News

Guadeloupe. Concert. Beethova Obas /Tanmpo jazz Creole : douceur et colère

10 Déc 2019 Déborah Vey
948 fois

Bouillante. Mardi 10 décembre 2019. CCN - C’était un évènement musical très attendu, que la présence de Beethova Obas aux côtés de Tanmpo Jazz Créole le week-end dernier. Après bientôt deux ans d’existence pour le trio dirigé d’une main de maître par Jérôme Castry, le chanteur haïtien n’avait pas encore pu faire coïncider son agenda surchargé avec celui du groupe. C’est désormais fait !

Beethova Obas était ce samedi soir, l’invité de Tanmpo Jazz créole à l’Atrium à Bouillante.

Les membres du trio qui l’accompagnaient, n’étaient autres qu’Audray Clodion aux claviers, Stéphane Castry à la basse et Jérôme Castry à la batterie.

Un trio de choix pour le chanteur haïtien, qui s’est tout récemment produit à Paris avec Stéphane Castry.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le concept Tanmpo Jazz Créole, c’est d’abord un socle musical clavier, basse, batterie à sonorités plutôt jazzy.

Le trio invite un artiste guadeloupéen, antillais, caribéen talentueux à se produire avec lui.

L’idée c’est aussi de faire connaitre nos artistes guadeloupéens qui excellent à l’international, en étant très peu connus chez eux.

Avant d’appeler l’invité sur scène les musiciens nous ont plongé dans l’ambiance du concept et nous font découvrir leurs compositions personnelles comme « Chaguine » pour Jérôme Castry ou « Dance song » pour Audray Clodion, ou alors des standards de Jazz.

Voir le jour sous le régime Duvalier, n’a pas été simple pour Beethova, dont le père Charles Obas artiste peintre, disparait à jamais pour avoir osé se révolter un jour d’octobre 1969, devant le palais présidentiel contre le régime en place.

Le jeune homme est alors âgé de 4 ans quand ce tragique évènement survient.

Son père lui a toutefois laissé en héritage au milieu de ses toiles un accordéon et une guitare, auxquels le jeune homme s’essayera en autodidacte.

Imprégné de mélodies haïtiennes et de jazz, il ressent toutefois une attirance vers le courant contestataire twoubadou de Manno Charlemagne musicien et homme politique, dont les textes sont très engagés.

C’est d’abord comme auteur-compositeur que Beethova Obas se fait connaître avec le titre « Plezi mizè », écrit pour la belle Emeline Michel qui connaitra un vif succès.

C’est lors de la fusillade qui blessera grièvement Manno Charlemagne, que Beethova le remplacera sans hésitation et que le public découvrira cette nouvelle voix de crooner.

Cette notoriété lui permettra de sortir ses premiers enregistrements façonnés de messages exprimant une colère à peine voilée.

Les compositions de Beethova Obas sont souvent très douces et sensuelles et revêtent les sonorités influencées par tous ces courants musicaux qui traversent le pays Haïti (compas, twoubadou, salsa, latin jazz, consonances brésiliennes, reggae et autres courants caribéens).

Mais ses textes sont toujours très engagés, que ce soit « le chant de liberté » qui appelle à la rébellion par le chant, ou « Ti papa » dans laquelle, il dénonce de façon satyrique la manipulation des politiciens, ou un rappel à l’immobilisme d’Haïti avec « Si, (Ho! ho!) », un message d’espoir et de paix avec « Semez l’amour », ou encore l’exode « dans rien à cirer ».

C’est également un fervent défenseur de l’éducation du peuple et de la protection de l’environnement.

Le chanteur compositeur dit sans langue de bois que les choses n’ont pas beaucoup changé à Haïti. Pourtant son regard pétillant et son éternel sourire sont une lueur d’espoir au côté de la résilience de ce peuple.

Apprécié des guadeloupéens, c’est devant un public averti, mur et enthousiaste qu’il a déroulé toutes ses belles mélodies chantées tantôt en français ou en créole.

Nous aurons tous remarqué combien les musiciens ont su jouer de cette présence habilement effacée pour offrir l’espace à l’artiste invité, qui avec une extrême douceur a été capable de nous dire tant de choses graves.

Par ses applaudissements appuyés, le public a chaleureusement remercié Tanmpo Jazz Créole et Beethova Obas pour cette belle prestation de qualité et pleine de sens qui nous emmène à réfléchir sur ce qui se passe à quelques kilomètres de chez nous.

Deborah V.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires