Breaking News

Guadeloupe. Télévision. Bwa Galba sur la 1ère : "Pourquoi aimons-nous tant le carnaval ?"

05 Jan 2020
1670 fois

Pointe-à-Pitre. Lundi 6 janvier 2020. CCN. Et revoilà Barbara Olivier-Zandwonis l'ex-égérie de ATV-Guadeloupe de nouveau sur les petits écrans, mais cette fois sur la chaine du service public. "Bwa Galba" c'est le titre du brand new magazine sociétal qu'elle propose désormais chaque mardi. "Bwa Galba" occupera le créneau laissé vide, par le "Tandakayou" de Remi Senneville. Ce dernier a décidé après une décennie de "rapotajasi mès é labitid a pep Gwadloup" de passer (provisoirement ?) la main. Explications

Barbara Olivier Zandwonis (B.O.Z.) :Bwa Galba est un nouveau magazine documentaire qui a l’ambition de décrypter la société guadeloupéenne. Son format de 26 minutes nous permet d’interroger des acteurs de la société civile et des spécialistes qui bénéficient d’un temps de parole plus important pour développer leurs idées afin de nous aider à mieux comprendre notre société. L’idée est de susciter un débat, et de nous pousser à nous interroger sur nous-mêmes. C’est pourquoi, le carnaval est la première thématique que nous allons aborder. Au-delà de l’aspect festif, nous avons choisi un angle sociologique, peu traité en télévision. A savoir, pourquoi aimons-nous tant le carnaval ? Cette fête populaire qui galvanise tout le pays. Ce sujet nous permet d’explorer la société guadeloupéenne sous de nombreux aspects, sa quête identitaire, son potentiel créatif et les nouveaux mécanismes sociaux et spirituels qui se mettent en place et leurs raisons d’être etc… A vrai dire, notre rapport au carnaval en dit long sur qui nous sommes. Un peuple en quête de sens et de reconnaissance, à tort ou à raison ? A chacun de le déterminer. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Bwa Galba ne vise pas à remplacer la mythique émissionTandakayou, il s’inscrit davantage dans la continuité d’offrir un magazine de société de qualité au paysage audiovisuel guadeloupéen en imprimant sa propre identité.

CCN. Comment s’organisent les tournages ?

B.O.Z.Chaque intervenant est interviewé dans un environnement qui lui est propre, porteur de sens pour lui. Ainsi, nous avons par exemple rencontrer Ruddy Benjamin, leader duWhatsApp Image 2019 12 20 at 02.49.07 groupe VIM, à son domicile mais aussi près d’un cours d’eau dans les hauteurs de Sainte-Rose, un lieu qui lui est cher pour se ressourcer spirituellement. Tourner dans un lieu intime n’est pas anodin car il s’agit pour nous aussi de découvrir les personnages qui font ce pays à travers plusieurs facettes de leur personnalité. Nous mettons en lumière des phénomènes de société mais nous parlons d’hommes et de femmes. Apprendre à les connaître davantage permet de mieux appréhender leurs idéologies, leurs démarches…Bien entendu, étant donné que nous vivons dans un cadre paradisiaque, les paysages de notre territoire sont aussi mis en valeur !

CCN. Une présentation en créole ?

B.O.Z.D’une part, parce qu’il s’agit d’un programme diffusé dans la tranche « péyi » du service public donc quoi de plus naturel que de présenter cette émission en langue créole. Et d’autre part, il y a cette volonté que chaque guadeloupéen s’approprie cette émission, que chacun puisse se reconnaître et se dire : « émisyon-lasa, sé tan nou »

NDLR.

NDLR. Tanndakou é Bwa Galba, ka sa yé sa ?

Alors que R. Senenville avait choisi d'appeler son mag "Tandakayou"du nom d'un arbre qui pousse dans nos forêts et que fréquentent les abeilles, lesquelles ^produisent le fameux et rarissime miel Tandakayou considéré par les apiculteurs comme étant l'un des meilleurs.

LeGalba, ou bwa galbaest aussi un arbre qu'on trouve dans nos forêts, son bois est réputé comme étant très résistant. Au temps jadis, les fruits du galba servaient de billes aux enfants, mais c'est surtout l'huile extraite du "galba" qui est aujourd’hui connue pour ses propriétés régénératrices.

Les deux magazines ont donc déjà en commun, de puiser leur dénomination dans notre arboriculture patrimoniale. Reste à savoir, si le public des téléspectateurs appréciera d'avantage, l'huile anti oxydante ou le miel ? Réponse dés ce mardi sur la 1ère après le JT.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires