Breaking News

Bannière COVID19

Guadeloupe. Qualistat/Covid 19/Santé : 84% des Guadeloupéens très inquiets

24 Avr 2020
1665 fois

Pointe à Pitre. Vendredi 24 avril 2020. CCN/Qualistat. Alors que le gouvernement français, souhaite débuter le dé confinement le 11 mai prochain en Guadeloupe, cette date ne semble pas être la plus appropriée. Les « Collectivités majeures « (Région et Général) se montrent encore très réservés. Ary Chalus, qui a participé hier jeudi à une réunion interministérielle sur le FSN avec le 1er Ministre des français a réaffirmé : « sa position en attirant l’attention des membres du gouvernement, sur les obstacles auxquels sont confrontés les Guadeloupéens et plus particulièrement, le monde éducatif et les entreprises. Il a tenu à relayer auprès du Premier ministre et du ministre de l’éducation nationale, l’inquiétude des parents d’élèves et des organisations syndicales et a interrogé le gouvernement sur notre capacité collective à respecter la proposition de calendrier, sans avoir apporté les réponses attendues qui permettraient l’adhésion de tous et ce en l’absence de matériels de protection adéquats et en nombre suffisant ». Josette Borel-Lincertin (Présidente du C. Général) est sur la même ligne.

Le sondage Qualistat qui « tombe » à quelques jours de la date officielle du dé confinement révèle la grande ’inquiétude des Guadeloupéens qui devront affronter le choc économique et social post Covid. Inquiétude aussi sur la faiblesse réelle du dispositif sanitaire existant, -est ce utile de préciser que 3 ans après l’incendie du CHU, la Guadeloupe n’a pas les moyens nécessaires dans le domaine de la santé pour faire face à une crise telle que celle générée par le Covid 19. Car en dépit des nombreux « coups de menton » du P’tit Néo Gouverneur (PNG) la situation demeure tout de même préoccupante et le sondage Qualistat est sur ce point d’une grande utilité. 56% des guadeloupéens inquiets pas satisfaits de la gestion de la crise par l’ARS. Pire 67% des guadeloupéens inquiets concernant l’environnement hospitalier et 69% doutent de la capacité du CHU à prendre ne charge les malades du covid

C’est quasiment un désaveu pour la Commandante Denux, on se souvient qu’après l’incendie du CHU le patron de l’ARS avait été viré. Qu’en sera t- il pour Denux ?

Ci-dessous les commentaires de Qualistat

LES GUADELOUPÉENS ET LA PANDÉMIE DE COVID-19 - AVRIL 2020 

CORONAVIRUSA l’instar des chefs d’entreprise du pays, force est de constater que les Guadeloupéens se disent également inquiets quant à l’impact qu’aura la crise sanitaire sur l’économie du pays. En effet, 84% des personnes interrogées affichent une inquiétude, laquelle est très marquée chez 43% d’entre elles.


Cette inquiétude est également marquée concernant la capacité du CHU ou de l’ensemble de l’appareil de soin local à prendre en charge les patients Covid+ (plus des 2/3 des sondés).

Enfin, l’annonce de la reprise de l’école à compter du 11 mai n’a pas apaisé les craintes, bien au contraire : 56% des guadeloupéens sont inquiets quant à la scolarité des enfants, un degré d’inquiétude étant évidemment plus fort chez les parents de jeunes enfants. Même si le confinement évoque de la contrainte et une privation de libertés, force est de constater que cette épreuve est plutôt facilement vécue en Guadeloupe ; c’est en tous cas l’avis de 3 personnes sur 4. Ce sentiment se renforce dans les petites cellules familiales (les retraités sont particulièrement bien représentés), et les foyers dans lesquels on ne retrouve pas d’enfant de moins de 12 ans.


En revanche, comme l’on s’y attendait, le confinement est plus rude en appartement, puisque le tiers des personnes résidant en collectif le vit difficilement. La gestion de cette crise par les principaux acteurs est diversement perçue : la gestion de la Région Guadeloupe et du Département Guadeloupe satisfait respectivement 58% et 56% de la population Guadeloupéenne. Les actions menées par ces deux collectivités majeures semblent donc être saluées.


Les services de l’Etat sont à la fois félicités (près de 2/3 des Guadeloupéens reconnaissent positivement le rôle joué par la préfecture), mais aussi pointés du doigt, 56% des sondés se déclarent insatisfaits de la gestion de l’Agence Régionale de Santé. Pour finir, on se souvient que les élus de Marie-Galante ont dû prendre des décisions difficiles pour, selon eux, protéger leur population. Les Guadeloupéens saluent très majoritairement cette action (85% la trouvent justifiée) … quand la totalité des Marie-Galantais l’estiment totalement justifiée.

 

Évaluer cet élément
(3 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires