Breaking News

Guadeloupe. Stéphane Castry & Friends – un nouveau concept qui sonne groove !

21 Juil 2020
591 fois

Jarry-Baie-Mahault. Mardi 14 Juillet 2020. CCN. Après 5 mois d’absence liés à sa tournée française au côté de la chanteuse canadienne Kellylee Evans ainsi qu’au confinement vécu par tous, le bassiste Stéphane Castry nous revient avec un Soul Funk Concept tous les mardis soir à l’Appart’, cet établissement bien connu à Jarry.

Qui dans les années 70, n’a pas flirté sur « What’s going on ? » de Marvin Gaye, ou encore « breaké » à la sortie du film Breakdance en 1984, avec le tube interplanétaire « Ain’t nobody » du groupe célèbre groupe Chaka Khan ? 

Quel jeune homme n’a pas tenté d’impressionner les filles dans les soirées en voulant imiter les pas synchros et coordonnés de Michaël Jackson sur « Don’t stop’til get enough » à la  sortie du titre en 1979 ?

Oui, tout ceci ne nous rajeunit pas certes, et pourtant tous ces tubes produits par des labels bien connus comme la Stax Records ou Motown records pour ne citer que ceux-là restent toujours les incontournables standards de la musique soul et funk. 

Nombreux sont d’ailleurs les artistes qui ont commencé la musique grâce à ces tubes , s’en sont inspirés pour créer de nouvelles musiques parfois , ou les ont tout simplement repris et arrangé selon l’énergie du moment !

C’est avec quelques- uns de ces Hits et bien d’autres encore, que Stéphane Castry , connu pour son jeu inimitable et son savoir-faire de directeur musical, nous a concocté en ce 14 juillet unique, une sélection d’une bonne quinzaine de standards dont les enchainements ne laissaient planer aucun doute, sur le fait que nous finirions par quitter nos sièges pour nous mouvoir dans les espaces occupés. 

Inutile de vous dire combien la basse à résonner hier soir en chacun de nous ! Fondamental sur un répertoire comme celui-ci , l’empreinte du groove de l’artiste, était présente sur chaque titre , le rendant à fortiori indémodable ! 

Stéphane Castry était accompagné à la batterie par Grégory Louis excellent batteur professionnel très à l’aise sur ce type de registre, aux claviers d’Audray Clodion dont le corps et les doigts sont en parfaite symbiose harmonique et résonnance avec son synthé. 

Très en vogue dans les années 70, les cuivres étaient bien représentés dans la musique funk.

Force est de constater que cela apporte une toute autre dimension très agréable et non négligeable à la qualité musicale du live. Nous avions donc à la trompette Philippe Beauregard qui a clairement donné le change, même si on le connait davantage évoluant dans les groupes de compas. Il était suivi au saxophone par Joël Bourasseau qui enseigne cet instrument en Guadeloupe et un peu moins connu du public guadeloupéen mais qui n’a pas démérité, bien au contraire.

Au chant, nous avons eu le plaisir de découvrir la jeune Stéphanie Rupaire, à la voix soul et chaude, capable d’envoyer sur « Think » d’Aretha Franklin pour soulever son public, mais de revenir sur des graves quand elle interprète « Stand by me » de Ben.E King , titre sorti en 1961. La chanteuse, a su relever le défi avec force et succès et tout le monde s’accordera à reconnaitre qu’elle bénéficie encore d’une belle marge d’évolution ! C’est une artiste à suivre incontestablement...

Il y aura chaque mardi un.e invité.e surprise qui viendra interpréter deux titres. 

Pour la première édition, c’est Larry Paul chanteur de Soul et Rn’B, auteur et compositeur qu’on ne présente plus qui est venu interpréter « I can’t help it » et «Rock with you » de Michael Jackson avec la collaboration de Laura Tardieu au clavier.

Il faut également féliciter Monsieur Eddy Alphonse patron des lieux qui a su adapter et organiser son établissement et ses espaces, agréablement orientés vers l’extérieur (compte tenu des nouvelles règles sanitaires à respecter) tout en offrant une qualité sonore que le public a pu relever.

Ceci n’est qu’un avant-goût de ce qui vous attend désormais à l’Appart le mardi soir. 

L’idée du concept, comme l’a précisé Stéphane Castry, c’est vraiment de commencer à 20h précise le live pour libérer les convives qui travailleraient le lendemain, au bout d’une heure trente minutes de spectacle.

L’ouverture des portes se fait à 19h et vous donne l’opportunité de prendre un premier verre entre amis avant que le concert ne commence.

Mardi 21 juillet 2020, l’artiste invitée au chant n’est autre que Majad , artiste guadeloupéenne qui a intégré la troupe du Roi Lion en 2006 et ancienne choriste également du  groupe Soul system. 

Elle nous fera découvrir un autre répertoire très soul, très funk à son tour.

N’hésitez pas à venir découvrir ce nouveau concept à l’Appart’ très ouvert et décontracté, qui a vraiment fait le bonheur de la clientèle présente pour la première édition. 

Déborah Vey

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires