Breaking News

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 940

Guadeloupe. Politique : La rentrée des « Sarkozistes » plutôt mouvementée

12 Sep 2016
1225 fois
Mme Sonia Petro (Présidente de la fédération LR Guadeloupe) Mme Sonia Petro (Présidente de la fédération LR Guadeloupe)

Baie-Mahault. Lundi 12  septembre 2016. CCN. La fédération de Guadeloupe des Républicains(LR)  faisait hier  sa rentrée à l’espace Sheikboudhou( Jarry). La présidente de la fédération, Sonia Petro, avait convié les militants à se réunir pour discuter des primaires des LR qui arrivent à grands pas. L’échange a été parfois houleux, Sonia Petro a eu du mal avec ses amis. On lui reproche un certain parti pris, dans l’organisation des primaires du fait qu’elle soutienne ouvertement Nicolas Sarkozy, alors qu’il y a 7 autres candidats LR.

 

Couv 120916c

De gauche à droite : M. Teddy Marie (Délégué de la 2ème circonscription), Mme Lydie Sellin (Trésorière), Mme Sonie Petro (Présidente de la fédération LR Guadeloupe), M. Laurent Bernier (Secrétaire départemental), M. Pierre Uno (Délégué de la 3ème circonscription), Mme Sylvie Chammougon-Anno (Conseillère nationale), M. Didier Pezeron (Délégué de la 4ème circonscription)

La réunion a commencé par une conférence-débat animée par Pierre-Yves Chicot, avocat à la cour mais également universitaire. Son intervention avait pour thème « La République à l’épreuve du vivre-ensemble ». Il a longuement étudié la question en commençant par rappeler ce qu’est la République et quels sont les enjeux auxquels elle est confrontée.

Puis, ce fut au tour de Sonia Petro, la présidente des LR de Guadeloupe de faire son discours dans lequel elle a exposé « un projet franc et crédible », celui de son groupe, qui affirme vouloir réaliser « 100 milliards d’euros d’économie sur le prochain quinquennat ».

Un autre objectif important est « la lutte contre le terrorisme et l’islam radical ». Sonia Petro n’a également pas manqué de rappeler que « le temps de la primaire doit être un temps de débats, d’union et de rassemblement ».

Laurent Bernier, secrétaire départemental, fraichement revenu de Paris,  a quant à lui affirmé que son rôle était d’assurer une parfaite neutralité entre les candidats.  

 En Guadeloupe, les primaires  auront lieu les 19 et 26 novembre prochains afin que les voix « ultra-marines » soient aussi  comptabilisées. Il y a aura en tout 44 bureaux de votes répartis sur tout  l’archipel et chaque votant devra s’acquitter de 2 euros pour déposer son bulletin dans l’urne.

Afin d’éviter toute fraude, chacun devra se rendre à l’isoloir car les procurations et les votes électroniques sont  interdits.

Un militant a fait remarquer que le soutien  trop clairement affiché de Sonia Petro à Nicolas Sarkozy risquait de créer de la confusion, d’autant plus que cette dernière participe également à l’organisation des primaires.  La presidente lui a répondu qu’elle ne contrevenait à aucune règle, qu’elle avait été désignée par la haute autorité du parti et qu’on ne refusait pas les obligations que la direction du parti donne à ses membres.

Sa réponse fut saluée par les applaudissements appuyés de la salle.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires