Breaking News

Suivez CCN sur : 

CMA ZCL TV
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 940

Guadeloupe. Immobilier : Ce qu’il faut savoir sur cette grosse affaire d’escroquerie

12 Sep 2016
1788 fois
J. B J. B

Baie-Mahault. Lundi 12 septembre 2016. CCN. Joselle  Bade,  raconte ci dessous  comment  en voulant acquérir  une maison  elle a été l’une des victimes d’une vaste escroquerie de la part d’un organisme bancaire  de la place . Joselle  Bade  que CCN a rencontré   nous   a  expliqué par le  détail, chiffres à l’appui , tous les méandres d’une affaire qui plus de 20 ans après  n’ a toujours pas connu son épilogue judiciaire.  Ce courageux témoignage , devrait inciter les nombreuses   autres  victimes   à monter au créneau  pour dénoncer ce  fait.  C’est à suivre…

 

«  Il  s’agit d’un prêt immobilier pour l’achat d’une maison à Baie-Mahault

Emprunteur à l’origine HLM

Prêt hypothécaire le 15 Juin 1988 par Crédit Foncier de France à la Société HLM  pour la réalisation des 120 villas à Baie-Mahault.

Transfert par HLM d’une fraction du prêt (411.806F soit 62.779,42 €) lors de l’achat de la maison en 1993.

Il y eu quelques désaccords avec le Crédit Foncier notamment concernant les sommes réclamées. L’affaire a été portée devant la justice.

En 2001, le 6 Juin le Tribunal de Pointe-à-Pitre arrête la créance du CFF à 236.898,94F (36.114,99€) .Cette somme représente le capital restant.

Je verse alors par l’intermédiaire de mon avocat le premier versement de 100.000F (99.500 F par chèque de banque Caisse d’Epargne n°0008428 et 5 billets de 100 F) le 19 Juillet 2001 puis des versements mensuels de 3000F (457, 35€) à l’AFD qui représentait L’AFD d’Août 2001 à Mars 2005.

En 2003, le CFF dit que le montant de sa créance est de 532.130.95F (81.122,70€)

Bien que le tribunal en 2001 avait arrêté la créance en 2001 à 236.898F (36114,99€), je suis d’accord sur le nouveau montant de 532.130,95F (81.122,70€).

Le 24 Octobre 2005, je fais un virement bancaire de 52.000 € de mon compte Crédit Agricole en faveur du Crédit Foncier.

Le 11 Janvier 2007, j’envoie  un chèque de banque de 10.400 € au Crédit Foncier.

Par courrier du 14 Janvier 2008, la Responsable du CFF Mme Camara-Lozin dit « les versements que vous avez effectués entre le 29 Août 2002 et le 11 Janvier 2007 pour un montant total de 97.313,57€ ne sont pas contestables »

Comment la somme de 97.313,57€ ne couvre pas la créance de 81.122,70 € ?

Cependant depuis le début du prêt, j’ai versé 124.016,95€ pour un prêt de 62.779€.

Sur un tableau du Crédit Foncier remis par leur avocat Ricou Laure de la Scp Ricou Troupe

Il y a beaucoup d’erreurs et beaucoup de sommes non portées notamment la somme de 97.313,57 € non portée en totalité.

Les versements de1996 absents, la somme réclamée en 1995 est fausse.

Pour un organisme financier, c’est assez curieux.

Le 17 Janvier 2008, la maison est vendue aux Enchères. L’adjudicataire est M. Joachim Richard, Bernard

Le 14 Mai 2008, le CFF m’assigne au Tribunal pour payer la créance car l’adjudicataire n’a pas payé et demande de proroger le commandement de 3 ans.

Je refuse de payer car il n’y a pas de dette. Le Crédit Foncier me doit de l’argent.

Le 26 Juin 2008, Jugement  du Tribunal de Grande Instance de Pointe-à-Pitre.

Sur le fond « Attendu que par décision du 17 Janvier 2008, la juridiction de céans a prononcé l’adjudication du bien saisi ; que cette décision n’a pas donné lieu à publication, l’adjudicataire n’ayant pas satisfait aux conditions de la vente ; »

M. Joachim Richard,Bernard continue à utiliser un jugement qui n’a aucune valeur et me fait saisir. Ce qui est encore plus grave, il n’a rien payé.

Voyant ma demande de résolution de jugement d’adjudication, Mr Joachim fait un prêt de 106.900€ avec une hypothèque conventionnelle au Crédit agricole en Décembre 2015.

Il a essayé de m’expulser par la Gendarmerie .J’ai répondu à l’audition en Juillet 2015 à la demande du Préfet. J’ai remis des documents à la  Gendarmerie. J’attends la suite de l’enquête.

Tout cela est inadmissible, je suis volée deux fois .Je veux une solution définitive. Je suis prête à donner tous mes relevés .Je souhaiterais que la vérité soit faite »

J. B.

Évaluer cet élément
(5 Votes)

Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires