Breaking News

Guadeloupe. Jean-Claude Pioche « A la Désirade nous subissons la double insularité »

16 Sep 2016
979 fois

Désirade. Vendredi 16 septembre 2016. CCN. Jean-Claude Pioche est maire de la Désirade et également le président de l’association des maires de Guadeloupe et siège au Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau et d’Assainissement de la Guadeloupe (SIAEAG). L’île dont il a la charge est géologiquement  la plus ancienne de l’archipel  guadeloupéen.  Jean-Claude Pioche évoque pour CCN  les dossiers traités en priorité. Interview.

« Jean Claude Pioche. Notre principale problématique est que nous subissons la double insularité. Ce qui fait que nous avons des coûts qui sont presque doublés par rapport à la Guadeloupe. Avec la venue des membres du département sur le territoire, nous avons abordés la problématique de la route départementale 207 qui est un problème important. Aujourd’hui nous avons commencé les travaux et c’est une bonne chose pour la Désirade et les Désiradiens. »

 CCN. Les travaux de la route 207 sont-ils le début de l’amélioration du transport sur l’île ?

JCP. Oui bien sûr. C’est dans le sens d’améliorer tout le transport sur l’île. Nous avions une 207 en très mauvais état et cela avait comme conséquence de mettre en danger les Désiradiens et nos visiteurs aussi. Bien que les habitants connaissent la route, ils sont en danger mais lorsque nos visiteurs, qui ne connaissent pas la route louent un scooter ou une voiture, ils sont mis en difficulté parce qu’il y a des trous sur la chaussée et il faut améliorer ça. Bon cela ne date pas d’hier, il y a  des années que cela a commencé et aujourd’hui la présidente du département a pris ce problème à bras le corps, est en train de trouver des solutions et c’est une bonne chose pour nous. Nous avons d’autres problématiques notamment le manque d’infrastructures sportives sur le territoire de la Désirade. Le Département a une certaine compétence en matière d’infrastructures sportives, donc évidemment, j’ai sollicité la Présidente de façon à avoir des infrastructures pour les Désiradiens, les jeunes et les enfants qui sont à l’école au primaire ou au collège et qui ont envie de faire du sport comme les Guadeloupéens en général. »

 CCN .Un autre problème récurrent est celui de l’eau…

JCP.  En effet, depuis quelques temps la Désirade est vraiment très touchée par les coupures d’eau. Alors il faut savoir que nous sommes au Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau et d’Assainissement de la Guadeloupe (SIAEAG) qui est le plus gros producteur d’eau. Du fait de toutes les problématiques que rencontre le SIAEAG sur son territoire et les alentours nous sommes aussi touchés. Heureusement nous avons un réservoir qui nous permet de pallier ce problème quand nous avons le temps de le remplir .Mais c’est vrai qu’il est nécessaire de régler ce problème non seulement à la Désirade mais sur tout la Guadeloupe. Je sais que le Département a entrepris des travaux sur la canalisation entre Saint-François et la Désirade. C’est une bonne chose parce que c’est une canalisation qui a 25 ans et si on ne l’entretien pas, on risque d’avoir une casse qui aura pour conséquence de priver la Désirade d’eau le temps qu’on puisse la réparer. J’ai rencontré l’entreprise qui a décroché le marché ce matin donc je pense qu’il va falloir continuer le travail dans le sens où l’on a commencé.

 CCN. Que mettez-vous en œuvre pour développer l’écotourisme ?

JCP.  il faut savoir que la Désirade possède deux réserves naturelles, celle de Petite-Terre et une réserve naturelle à caractère géologique. En tout, il y a 167 réserves en France et nous en avons deux ! Je pense que la Désirade participe pleinement à ce côté écotouristique et à la préservation de la biodiversité. La Désirade est vraiment une île où l’environnement a toute son importance. Nous travaillons pour la protéger et, par la même occasion, développer économiquement le territoire avec ce critère environnemental. »

 

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires