Guadeloupe. Basse Terre : « Le management est mauvais, la gestion est catastrophique » ( André Atallah)

07 Oct 2016
1089 fois

Basse-Terre, Capitale. Vendredi 07 Octobre 2016. CCN. Le 21 Septembre denier, évènement rarissime dans la capitale, les commerçants « en colère » sont descendus dans la rue pour manifester. Ce jour là Marie-Luce Penchard le maire au Portugal, très loin de sa ville. Outre les commerçants et quelques petits soucis avec sa propre majorité le maire doit aussi faire face à une opposition dont le chef de file, n’est autre que le Dr André Atallah : il a accepté de répondre aux questions de CCN. C’est à lire…


CCN. On a le sentiment que la révolte des basse terriens laisse le maire de marbre? ça signifie-t-il que l'opposition ne pèse pas lourd électoralement?

André Atallah.  La première qualité d’un bon maire, c’est l’écoute, l’empathie pour ses concitoyens. Savoir dialoguer avec sa population. Or l’actuel maire de Basse Terre comme son prédécesseur n’ont aucune notion de ce qu’est un fonctionnement démocratique d’une institution, que ce soit vis à vis des élus de l’opposition ou pire encore de sa population.

Prenons le cas de la « rue piétonne » Les Basse-Terriens ont découvert au dernier moment que ce chantier, qui portaient l’étiquette de travaux d’assainissement »  consistaient à réaliser un «  simulacre » de rue piétonne , sans consultation de la population, sans véritable réflexion d’ensemble sur un plan de circulation. Alors que nous l'avions demandé au conseil municipal,

C’est aujourd’hui que l’on apprend«  qu’une étude pour élaborer un nouveau plan de circulation est prévue afin d’améliorer la fluidité de la circulation en ville ».

Souvenez vous également de ces travaux de bétonnage de la rivière aux herbes réalisés sans étude préalable par Mme Michaux Chevry, une aberration écologique dont le marché a été tout simplement annulé.

Nous nous sommes retrouvés comme pour le parking silo avec une masse de béton qui est indigne d’une ville d’Art et d’Histoire.

parking BT 2

 

CCN . Quel sera le prochain épisode d e la contestation, visiblement la manif du 21  sept n' a pas  eu l’effet  escompté..

AA. Au contraire, le maire est très irrité concernant cette manifestation. Du jamais vu en Basse-Terre : rideaux fermés et la population qui défile. Un des effets de la contestation fut pour le maire et ses soutiens de répondre par tracts anonymes, minimisant la colère des basse-terriens et insultant les manifestants.

Pour nous le combat continue jusqu'à ce que le maire entende raison.

Le problème du stationnement n’est pas le seul à gangréner Basse-Terre. Il y a bien d’autres sujets de mécontentement, comme le ramassage des encombrant, le tri sélectif, l‘assainissement, l’alimentation en eau.

CCN . S'agissant du parking ? faut il le détruire? ou alors comment le rentabiliser, alors que  les prix pratiqués  sont prohibitifs ?

AA. Compte tenu du montage financier de ce dossier, le parking silo ne peut pas être rentable. En effet, la recette versée par la CGSP est de 94 000€, pour des dépenses de 540 000€ par an (correspondant au prêt bancaire). Cela va encore accroître les difficultés financières de la ville avec à la clé des hausses d'impôts.

Le détruire : pourquoi pas si l’on trouve les moyens, il faudrait faire une étude d’impact financier. Il existe de nombreux exemple de parkings entièrement souterrain donc invisible  bien que situés  en bord de mer  (Marseille, La Rochelle). Il faut en fat, avant tout  privilégier les petits parkings de proximité, ce que la liste B@tir avait proposé et qui reste encore d’actualité (la place de parking revenant à 3 5 000€ vs 25 000€ la place de parking du silo actuel.

Sinon en faire une autre destinée : un pôle commercial : le rez de chaussée en commerce, l’étage en parking, et le toit avec un restaurant, des animations : ciber café, cinéma, bowlong etc.

Ville et mairie BT

 

CCN qu'est ce qui ne va pas a Basse Terre?  de quoi souffre la capitale?

AA.Basse-Terre n'est pas défendue par la majorité municipale. Elle ne proteste même pas lorsqu'une administration quitte la capitale. Le label ville d'Art et d'histoire est vide de contenu par l'absence d'une politique culturelle et de programme de mise en valeur du patrimoine architectural. Certains investissements prévus pour Basse-Terre par l'ancienne majorité régionale ont été supprimés alors que le maire est vice-présidente du conseil régional. Il faudrait un plan d'ensemble de développement avec le concours de toutes les forces vives de la ville. Malheureusement, on est loin du compte, vu l’obstination et l'aveuglement de l'équipe municipale qui n’a aucune notion de management participatif d’une collectivité.

CCN  Au sein de la majorité du conseil municipal , tout le  monde  ne suit pas le Maire.. pourquoi?

AA.La gestion est catastrophique, le management est mauvais, comment voulez-vous qu'il n'y ait pas de problèmes même au sein de la majorité. Se pose aussi, et c’est une réalité, la légitimité du maire en place.

CCN  Basse Terre a-t-elle  les moyens de son développement économique?

AA.Basse-Terre a des atouts qu'il faut mettre en valeur: donner un sens et du contenu au label ville d'art et d'histoire; mettre en place une politique culturelle dynamique; redynamiser le port; coopérer avec les acteurs économiques; repenser une politique touristique avec les autres communes avoisinantes, valoriser les zones d’activité économique situés aux alentours de la ville, tel que Calebassier etc…. Tout un programme pour 2020.

CCN  l'opposition désunie, c'est un boulevard pour assurer  la réélection du maire?

AA.Notre volonté c'est de réunir la maximum de basse-terriens conscients de la nécessité d'arrêter le déclin de notre ville par une reprise en main des affaires municipales avec une nouvelle équipe la plus ouverte possible. Nous y travaillons et nous sommes confiants.

CCN  Lurel  peut il gagner les législatives, si Mme Penchard est candidate?

AA.Quelque soit le candidat de droite Lurel a de fortes chances de gagner les élections législatives. Nous serons à ses cotés. C’est à lui d’en décider (Encore faut-il qu'il soit candidat? il faudra lui poser la question).

NDLR. Interrogée par CCN sur une éventuelle participation aux législatives de 2017, Marie Luce Penchard  nous  a déclaré,  qu’elle n’était pas  partante…

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires

Last News