Breaking News

Guadeloupe. Baie Mahault : Quand La BD s’invite au collège

09 Nov 2016
891 fois

Baie-Mahault. Mercredi 09 novembre 2016. CMA. Alors que la 7ème édition du festival Caribéen de la BD, du manga et de l’album jeunesse s’ouvre demain jeudi les auteurs invités sont déjà présents. Ils sillonnent les établissements scolaires afin de parler de leur métier avec le public. Hier matin, c’est Sylvain Savoia, auteur BD, qui était dans un atelier à la rencontre les élèves du collège de Gourdeliane. Ils ont échangé sur cette passion que peut être la BD.


La salle d’arts plastiques de Samuel Mazaniello est remplie des  dessins  réalisés par ses élèves. Peintures aux murs et sculptures dans les coins, dès le premier regard chacun peut deviner ce qui se fait ici. De l’art. C’est pour cela que notre auteur invité, Sylvain Savoia, est venu dans cette salle de classe. Pour exposer son travail, expliquer sa méthodologie et donner envie aux plus jeunes d’en faire autant.

Les élèves de 3ème C qui se trouvent là sont tous très silencieux et se lèvent pour accueillir l’auteur-invité. Un grand bonjour résonne dans la pièce. L’accueil est chaleureux, l’auditoire est attentif, captivé par l’histoire que leur raconte Sylvain Savoia. L’histoire de son ouvrage « Les esclaves oubliés de Tromelin »  ( éd. Dupuis.)  C’est une BD tirée d’une histoire vraie qui s’est déroulée au XVIIIème siècle. L’île de Tromelin est un tout petit bout de terre au milieu de l’Océan Indien, d’à peine un kilomètre carré.  Elle est vierge de toute végétation et très difficile d’accès car bordée de récifs. Les bateaux qui essayent d’accoster se retrouvent généralement brisés sur ses côtes. Et c’est comme ça que commence l’histoire qui a inspiré Sylvain Savoia.

Un jour, un navire chargée d’une cargaison d’esclaves s’échoue sur l’île. Les survivants réussissent à construire un nouveau bateau avec les restes de celui qui s’est fracassé contre les récifs mais seuls les marins repartent, laissant les esclaves à leur triste sort. Ce n’est que 15 ans plus tard que les rescapés de cette terrible avarie seront secourus et emmenés à l’île Maurice. Une histoire poignante à lire, observer et découvrir dans cet ouvrage. L’auteur aura effectué de nombreuses recherches, il s’est même rendu sur l’île de Tromelin avec une équipe d’archéologues et y a passé plusieurs semaines.

La deuxième heure passée dans le collège de Gourdeliane sera en compagnie des 6ème E. Les élèves sont plus bavards, plus dissipés mais tout aussi intéressés par l’univers de la BD. Sylvain Savoia adapte son discours à l’âge de ses interlocuteurs. Cette fois, il leur parle de Marzi, une autre BD publiée aux éditions Dupuis, aux dessins dont le style est beaucoup plus cartoon. Marzi est une petite fille qui grandit dans la Pologne des années 80. Une fois de plus, son scénario est tiré d’une histoire vraie, celle de l’enfance de sa femme. Il raconte le quotidien de cette petite fille vive qui réfléchit beaucoup et a qui il arrive des choses drôles comme de moins drôles. Il prendra également le temps de leur expliquer les différents plans qui existent en BD : du plan général en passant par celui d’ensemble, le moyen, le gros au très gros, tous sont détaillé avec dessin à l’appui. Très vite, le tableau prend la forme d’une planche de BD sous les regards émerveillés des jeunes élèves. Des élèves passionnés de dessin ont pris le temps de lui montrer leurs créations et il a pu leur prodiguer quelques conseils.

Pour cet auteur, sa présence au festival Caribulles est très importante car c’est la  continuité de son travail commencé avec l’album « Les esclaves oubliés de Tromelin » « Le public est très réceptif à ce thème et vraiment intéressé par l’échange qu’il peut y avoir autour du livre. Il y a une résonnance , il y a des liens avec cette histoire qui est  la même que ce soit dans l’Océan Indien ou dans les Antilles. » Le festival Caribulles sera l’occasion de rencontrer cet auteur féru d’histoire(s) à compter du vendredi 11 novembre et ce jusqu’au dimanche 13 novembre à la Médiathèque Paul Mado de Baie-Mahault.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires