×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1778

Guadeloupe. Baie-Mahault : Le dernier conseil municipal de 2016 : tranquille !

13 Déc 2016
845 fois

Baie-Mahault. Mardi 13 Décembre 2016. CMA. L’un des moments forts de la vie démocratique d’une ville c’est la réunion du conseil municipal. Les élus de Baie-Mahault étaient convoqués le mercredi 30 novembre pour le dernier CM de l’année 2016.

L’ambiance est studieuse. Il est 18 heures dans la salle des délibérations de l’hôtel de ville de Baie-Mahault et chacun est à sa place en attendant le début de la séance. Les conversations vont bon train dans les rangs de l’assemblée jusqu’au moment où Hélène Polifonte-Molia déclare le conseil municipal ouvert.

Elle commence par soumettre au vote l’adoption des procès-verbaux des conseils municipaux des 27 septembre et 20 octobre 2016. Adoptés sans difficulté, l’affaire suivante est d’ordre économique. Il s’agit de statuer sur l’approbation de la modification et de l’actualisation des statuts de la communauté d’agglomération de Cap Excellence. Ce point soulève plusieurs interrogations.

La première question est celle de l’ex premier adjoint Audry Cornano. Il se demande quelles sont les compétences qui restent au maire ? Cette dernière lui répond qu’il lui reste de nombreux domaines à gérer, notamment le social et la politique de la ville.

Jean Arsène Ramlall, lui, questionne le maire à propos des coûts induits par ces changements. Réponse lui est faite que pour le moment on ne peut pas encore les calculer avec exactitude. Malgré ces questionnements, l’affaire est adoptée.

Le troisième point à l’ordre du jour concerne la dérogation au repos dominical au titre de l’année 2017. Les commerçants de Destreland et ceux de la librairie Jasor à Jarry ont soumis douze dimanches à la municipalité pendant lesquels ils souhaitent pouvoir ouvrir leurs portes. Cette requête des commerçants n’a soulevé aucune question et a été adopté à l’unanimité.

Les points quatre et cinq concernent les affaires sociales et plus spécifiquement l’attribution de subventions aux établissements d’accueil du jeune enfant. Une fois de plus, ce sont MM.Ramlall et Cornano qui alimentent le débat. Le premier demande s’il est possible de savoir comment sera utilisé l’aide avant de voter son attribution. Le second a voulu savoir sur quels critères étaient décidées les baisses ou les augmentations des aides en fonctions des établissements. Bien que ces questions soient restées sans réponses précises, les points ont été adoptés.

Les points six et sept concernaient les marchés publics. Pour preuve que la plus anodine des décisions est soumise à l’examen du conseil municipal, le point n°6 donnait l’autorisation au maire de signer pour le lot 02 du marché de « fournitures administratives et consommables pour imprimantes, fax et copieurs ». Après que cela fut voté, la modification du tableau des effectifs fut également adoptée.

Les trois derniers points étaient relatifs à des questions financières. Il a été décidé d’aider les établissements scolaires de Massabielle à hauteur de 66 000 euros, d’attribuer des subventions et de garantir à 50% un emprunt de près de 3,8 millions accordé à la Sikoa pour la construction de 32 logements PLS (Prêt Locatif Social). Ces nouveaux logements seront situés à la Jaille C3 Résidence Colonel Louis Delgrès.

Cette équipe peut être qualifiée d’efficace car toutes ces questions ont été expédiées en une heure et demi à peine.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires

Last News