Guadeloupe. Pourquoi JBL a-t-elle fait un chèque de 50.000 euros pour la BAG ?

26 Déc 2016
1548 fois
Josette Borel-Lincertin, Présidente du Conseil Départemental, en visite à la Banque Alimentaire Josette Borel-Lincertin, Présidente du Conseil Départemental, en visite à la Banque Alimentaire

Baie Mahault. Lundi 26 décembre 2016. CCN. La Présidente du Conseil Départemental Josette Borel-Lincertin (JBL) a tenu à rendre visite au personnel de la banque alimentaire. Après une belle opération au cours de la quelle la banque a récolté 41 tonnes de denrées alimentaires, elle a rappelé à tous la nécessité du don. JBL a montré l’exemple en s’y rendant le 21 Décembre. La présidente a d’abord visité les locaux avant de rencontrer les représentants d’associations. Reportage... 


C’est dans un entrepôt de Jarry qu’était attendue Josette Borel-Lincertin. L’endroit peut paraître anodin mais ce qui s’y passe ne l’est pas. Plusieurs personnes vêtues de gilets oranges chargent et déchargent des palettes. Ils conditionnent les produits alimentaires en colis qui seront distribués aux plus nécessiteux. C’est le travail de la Banque alimentaire de la Guadeloupe (BAG), aider ceux qui en ont besoin.

La dernière récolte, parrainée par Rony Théophile, a été un franc succès. La générosité des Guadeloupéens a été au rendez-vous et ce sont plus de quarante tonnes de nourriture qui ont été mis en stock par l’association reconnue d’utilité publique. Et cette utilité est telle que la présidente du Conseil Départementale a décidé de venir en personne pour apporter son soutien :  « Lorsqu’on regarde la Guadeloupe par le filtre du Conseil départemental, on se rend compte de toute la détresse, de toute la misère et de toutes les demandes formulées en toute discrétion parfois en silence par ceux qui sont le plus en difficulté et à qui nous devons porter une réponse. »

La visite a commencé avec les explications de Solange et Jean-Luc Gosselet, les référents entrepôts qui ont détaillé le fonctionnement de la récolte, du tri et de la distribution. Ils ont également énuméré les équipements que l’on y retrouve. Josette Borel-Lincertin a pu voir comment étaient utilisées les subventions que le Conseil Départemental donne chaque année à la BAG à hauteur de 50 000 euros.

Grâce au soutien du Conseil Départemental, aux aides européennes et  francaises  ainsi qu’aux dons des particuliers, une chambre froide sera prochainement installée afin de pouvoir conserver plus longtemps des denrées périssables. Josette Borel-Lincertin a renouvelé son attachement à cette association en apportant son soutien financier a un projet qui leur tenait à cœur.

Pierre Lubin, le président de la BAG, s’est réjoui de cette bonne nouvelle qui n’est pas venue seule : « Nous allons recevoir une partie de la somme qu’il nous faut pour payer notre camion qui nous permettra de livrer nos bénéficiaires. Elle nous a également annoncé la mise à disposition de la maison départemental ainsi qu’un investissement pour nos actions de 2017. Tout cela est formidable, pour la suite nous souhaiterions pouvoir nous sentir toujours écoutés, être épaulés pour les différentes actions et être financés pour nos différents projets. »

Nadine Chaibriant, la présidente de la première épicerie solidaire « On pal pou vansé », qui est partenaire avec la BAG, s’est alarmée du changement de population qui fréquente sa structure : « Au 19 Décembre, il y avait 447 personnes qui ont bénéficié de nos services. Il faut multiplier ce chiffre par 3 pour se faire une idée du nombre de gens que l’on aide. Car en général, nous aidons des mères de famille. Avant, nos bénéficiaires étaient surtout des allocataires des minimas sociaux ou des chômeurs mais cette année nous avons vu une nouvelle population arriver. Nous avons 12 % de salariés et 5% de retraités. Donc ça veut dire que les choses bougent. »

Une association qui a donc malheureusement encore de beaux jours devant elles au vu de la situation économique. Les choses bougent mais vont-elles dans le bon sens ? 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires

Last News