Breaking News

Guadeloupe. Politique Et voilà maintenant les primaires de la « gauche » ?

16 Jan 2017
1320 fois

Basse-Terre . lundi 16 janvier 2017. CC N. Qu’on le veuille ou pas, la Guadeloupe « vit  «  au rythme des élections francaises.  C’est  cela être une colonie tout se décide  ailleurs.  Après donc les primaires de la Droite, c’est au tour de la gauche francaise  pour le moins en désordre et dispersée d’organiser ses primaires. En Guadeloupe, le premier tour est prévu le samedi 21 janvier, et le second tour le samedi 28 janvier pour les 2 candidats qui ont terminé premier et second (si aucun des candidates n’a obtenu plus de 50% des voix)..  Le socialiste André  Attalah  est  le référent  représentant  la Haute autorité des socialiste. Il  explique son   job. Interview.


CCN : Alors, ces primaires de la belle alliance, le démarrage semble plutôt lent, que se passe-t-il ?

AA : Nous sommes dans les temps concernant ces primaires, le CDOP, Comité Départemental d’Organisation des Primaires, présidé par le premier fédéral Hilaire BRUDEY est en place et travaille surtout à la définition de la cartographie des bureaux de vote. Nous prévoyons environ 65 bureaux de votes sur tout le territoire. Les différents représentants localement des candidats sont connus et font partie de ce comité ;

CCN : Quel est votre rôle pour ces primaires ?

AA : J’ai été désigné référent départemental représentant la Haute Autorité des Primaires Citoyennes, et donc je présiderai la CDRV, Commission Départementale de Recensement des Votes. Cette Commission est chargée de centraliser les procès-verbaux et de valider les résultats issus des bureaux de vote des Primaires citoyennes, puis de transmettre ces procès-verbaux à la Haute Autorité des Primaires Citoyennes.

Je suis en charge aussi de la formation des « mobilisateurs » suite à une formation dont j’ai moi-même bénéficié à Paris au siège du Parti Socialiste à Solferino. Les formations ont déjà débuté et la mobilisation est très bonne, preuve de la motivation des sympathisants pour ces primaires.

CCN  Quel est l’enjeu de ces primaires, quel est le  message transmis lors de ces formations  ?

Le succès des primaires de la Belle alliance populaire conditionne notre participation au premier tour de la présidentielle, donc notre succès à la présidentielle et aux élections législatives ; alors que la droite a déjà désigné son candidat, ultra-libéral et ultra-conservateur, et que l’extrême-droite se prépare déjà depuis des mois.

La désignation d’un candidat très à droite par les primaires de la droite et du centre laisse un large espace politique à la gauche. C’est le message que nous transmettons lors de ces formations.

Lors de ces formations, nous transmettons  aux participants la stratégie à mettre en place pour mobiliser les électeurs, quelle cible privilégier, comment motiver les électeurs potentiels à se déplacer et à venir voter

Il y a aussi la formation à la tenue des bureaux de vote, car il y a quelques  différences avec les votes habituels aux élections plus « classiques ».

CCN  votre  « favori » ?

AA. Bien sûr, mais je ne peux exprimer à la presse ce choix, du moins au premier tour, en tant que référent départemental de la Haute Autorité de ces  Primaires. Je dois rester « neutre » et garantir le bon déroulement de ces élections.

CCN . Tous les maires ont-ils « joué le jeu » ?

AA. Quasiment tous. Nous avons eu quelques difficultés sur certaines communes, mais on fait avec

CCN  Et à Basse-Terre, comment ça se passe avec le maire, ?

AA. Basse-Terre fait partie, disons de ces communes ou il y a eu une difficulté de communication avec la fédération du Parti Socialiste. Il y avait un délai pour confirmer les salles mises à disposition. Ce délai étant dépassé, nous nous organiserons en interne. Une salle sera mise par nos propres moyens à la disposition des électeurs. Nous solliciterons les municipalités « amies » pour  la mise à disposition des urnes et isoloirs.

CCN  En définitive, ou sera – t – il possible de voter à Basse-Terre ?

AA.Les bureaux de vote seront regroupés sur un même site : ce sera à l’angle des rues : 1 rue de la République et rue du nègre sans peur. 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires