Breaking News

Guadeloupe. Musique : le 3e Festival de Steelband de Trois-Rivières a conquis son public.

21 Fév 2017
1084 fois

Trois-Rivières. Mardi 20 février 2017. CCN/Carifil. Le week-end dernier, il fallait impérativement se trouver au Théâtre de Verdure de Trois-Rivières pour ne pas manquer le 3e Festival de Steelband  de la Guadeloupe.

Trois groupes sur les quatre prévus se sont partagés la scène à tour de rôle : « Tibou Steel Band » de Petit Bourg, les « Gunslingers » de Saint Martin et « Karukéra Steel Band » de Capesterre Belle-Eau. C’est dans le cadre du Carnaval que la municipalité, le Comité de Carnaval et la Fédération du Carnaval ont initié cette 3e édition qui commence à se faire un nom, au vu du très nombreux public massé sur les gradins et debout sur la place du Théâtre de Verdure. 

Le public est très friand de cette sonorité venue de Trinidad et Tobago basée plus particulièrement sur de la soca avec des rythmes endiablés. Les groupes de Guadeloupe savent adapter le steel pan à tous les genres musicaux et jouent du konpa, du zouk, de la biguine ou toute autre musique internationale.

Hélène Vainqueur, le maire de Trois-Rivières a lancé l’ouverture de la manifestation qui a commencé à l’heure prévue.

Après une belle prestation du groupe de Carnaval « Force 114 » qui a chauffé  le public, le « Tibou Steel Band » a interprété plusieurs morceaux sur leurs single pans sous la direction du nouveau directeur depuis 2016, Guillaume Kervel, percussionniste, batteur puis spécialisé en pan et qui a été un des membres fondateurs de Calypsociation, école de steel pan, et a dirigé le « Steel band Pan » à Paris depuis 1993. 

Un deuxième groupe de Carnaval, K-Mawon, « gwoup a po », a déboulé sur la Place du Théâtre de Verdure. 

Pour leur première prestation en Guadeloupe, les Gunslingers de Saint Martin,  ont fait se lever le public pour danser et vibrer sur des socas effrenés et retentissants pendant près de 45 minutes.

Puis ce fut au tour de « Karukera Steel Band » (KSB) dirigé  par Yanis Roset, concepteur du projet et co-fondateur de KSB avec Sébastien Capou, le leader musical du groupe. Tout de blanc vêtus avec une touche de couleur apportée par leurs nœuds papillon et leurs chapeaux scintillant assortis, les très jeunes de 7 à 12 ans et les seniors  ont interprété « West-Indies » de Patrick Saint Eloi. Le but : jeter un pont intergénérationnel Puis tous les joueurs ont déroulé un répertoire varié avec des sons entraînants.

Le final était un jam avec les joueurs des trois bands qui se sont mis ensemble  sur  scène pour interpréter « Wining Queen », un chaud soca de la chanteuse trinidadienne Denise Belfon. 

Cette 3è édition du festival de steel band de la Guadeloupe  a connu  un immense succès populaire, mais un spectacle de cette qualité devrait se produire dans un espace plus approprié que le Théâtre de Verdure et bénéficier d’une plus grande couverture médiatique.

Il reste maintenant à le faire évoluer jusqu'à ce qu’il devienne  un « must »  pendant la période du Carnaval de la Guadeloupe. Pierrette Cairo, coordinatrice du projet pour la municipalité lors de son intervention, a laissé entendre que l’an prochain, le steel band de Sainte-Lucie et un autre groupe seraient au programme. Il faut souhaiter qu’il ne s’agit pas  là  de  vaines promesses faites en période électorale et que la municipalité de Trois Rivières s’impliquera encore  davantage au niveau  des moyens  pour  permettre à ce festival, déjà très prometteur, de  se développer.  

 

Les projets de Yanis Roset,  leader du KSB.

16819512 1056797947757913 5427519044452374345 o 001Le manager de KSB a confié à CCN qu’il était très  satisfait de la prestation de tous les groupes. Pour la 4è édition du Festival, il espère augmenter le nombre de groupes,  et même  inviter un autre groupe de steel band caribéen.

Il s’est récemment rendu à Laval, en France, pour participer à l’enregistrement d’un CD avec les « Allumés du Bidon ». Auparavant, il a participé et remporté le « Panorama » de Londres lors du Carnaval de Notting Hill en août 2016 au sein du « Ebony Steel Band » avec un morceau arrangé par Duvon Stewart (voir http://panlandtt.com/Duvone.aspx). Il a aussi participé à plusieurs panoramas à Trinidad. Au mois de juillet dernier, Karukera Steel Band répondra à l’invitation des Gunslingers, à Saint Martin pour participer au 10è Anniversaire de « A Pan Revolution », le festival organisé chaque année et où des groupes et musiciens internationaux sont invités. Le but à échéance, est de développer l’apprentissage du steel pan partout en Guadeloupe. En 2016, une dizaine de nouveaux musiciens a intégré KSB qui s’entraîne jusqu’à nouvel ordre, à Capesterre Belle Eau. En effet, KSB est à la recherche d’un autre local plus fonctionnel pour ses répétitions.  

Évaluer cet élément
(2 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires