Breaking News

Guyane. Grèves, barrages, 500 frères et manifs : vers un LKP en mode guyanais ?

24 Mar 2017
3722 fois

Cayenne. Vendredi 25 Mars 2017. CCN. Déjà plus d’une semaine que les Guyanais sont dans la rue. Ils sont mobilisés et protestent contre l’insécurité mais pas seulement. Tous les accès vers Cayenne sont bloqués mais aussi vers Matoury, Sinnamary et St-Laurent. Une réunion de coordination du collectif s’est tenue jeudi après midi à Kourou et une deadline a été fixée pour le présentation d’un plan d’urgence. La ministre des dernières colonies françaises interpellée à la fois par les manifestants et les parlementaires ne souhaite pas se rendre sur place. La situation est tendue. Christiane Taubira présente en Guyane soutient le mouvement.

Des barrages routiers, érigés par différents manifestants, ont bloqué les accès aux principales villes du pays dont Cayenne, Kourou (la ville spatiale) et Saint-Laurent du Maroni. Le dernier lancement de la fusée Ariane 5, qui doit placer en orbite deux satellites, a dû être reporté en attendant le retour à la normale. Jeudi, un important barrage empêchait l'accès au site spatial et une partie des salariés en charge de l'acheminement des fusées depuis le bâtiment d'assemblage était en grève depuis plusieurs jours.

Le fonctionnement de l'aéroport de Cayenne a été fortement perturbé. Le vol Air France 852, parti de Paris Orly jeudi matin à destination de Cayenne, a même dû faire demi-tour au-dessus de l'Atlantique après 4 heures de vol. Le vol d'Air Caraïbes qui dessert Cayenne puis Pointe-à-Pitre depuis Orly n'a pas non plus atterri en Guyane, se dirigeant directement vers la Guadeloupe. En revanche, le vol régional Antilles-Guyane d'Air France a pu se poser. En raison de manifestations qui se déroulent près de l'aéroport, les services de navigation aérienne de Guyane ont estimé que les conditions d'un atterrissage en toute sécurité à l'aéroport Félix Eboué n'étaient plus réunies.

La visite de Ségolène Royal perturbée la semaine dernière

L'influent syndicat de l'Union des Travailleurs Guyanais (UTG) a  invité les autres organisations syndicales à une réunion samedi pour discuter d'une éventuelle grève générale. Plusieurs syndicats avancent des revendications catégorielles (chez EDF, Arianespace, au centre médico-chirurgical de la Croix rouge à Kourou) tandis que plusieurs collectifs de citoyens protestent contre l'insécurité et le déficit de soins en Guyane, un pays qui compte le plus grand nombre d'homicides (42 en 2016 pour 275.000 habitants), et où le nombre de médecins par habitant est trois fois inférieur à celui de la France métropolitaine. Un de ces collectifs contre l'insécurité, baptisé "Les 500 Frères", s'est illustré en perturbant le 17 mars la visite de la ministre de l'Environnement Ségolène Royal qui a écourté son séjour dans le département français d'Amérique du Sud.

Echec des négociations

À Cayenne, presque tous les commerces ont fermé jeudi en fin de matinée, à l'exception des pharmacies. Les établissements scolaires ont également fermé leurs portes en milieu de matinée, jusqu'à nouvel ordre, à Cayenne et dans de nombreuses autres communes. Les stations-service et les magasins restés ouverts étaient pris d'assaut par des consommateurs inquiets, tandis que des rumeurs évoquant des coupures de courant et d'eau circulaient sur les réseaux sociaux.

Jusqu'à présent, les tentatives de négociations ont échoué, tant au niveau régional que national. La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, a demandé la levée des blocages qui "permettrait que ces discussions se déroulent dans un climat apaisé et constructif", mais les responsables des différents mouvements ont rejeté la proposition du gouvernement de participer à une réunion à Paris, appelant la ministre à venir négocier sur place.

 

Source: bourse.com

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires