Breaking News

Guadeloupe. Justice coloniale : L’affaire Domota/Blandin renvoyée au 6 juillet 2017

31 Mai 2017
1463 fois
Elie Domota, militant sur le parvis du Palais de Justice de Pointe-à-Pitre, à la sortie de son procès Elie Domota, militant sur le parvis du Palais de Justice de Pointe-à-Pitre, à la sortie de son procès Alexandra Giraud

Pointe-À-Pitre. Tribunal de Grande Instance. Mercredi 31 mai 2017. CCN. Elie Domota, secrétaire général de l’UGTG et porte-parole de LKP (2009) comparaissait aujourd’hui devant le TGI pour « violence en réunion ». Bruno Blandin, patron de la concession automobile BMW, mais également président de l’organisation patronale UDE-Medef Guadeloupe, avait en effet porté plainte contre Elie Domota, l’accusant de l’avoir frappé lors d’une altercation. Des faits remontant au mois d’avril 2016. Réunion à laquelle Elie Domota assistait pour protester contre un licenciement. Entre 300 et 400 manifestants militants se sont regroupés ce matin, dés 8 heures, devant le Palais de Justice de Pointe-À-Pitre. La circulation a été perturbée par des barrages filtrants et des distributions de tracts aux Abymes, au Gosier, à Jarry et devant les locaux de BMW.

 

Reportage vidéo :


 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Alexandra Giraud

Journaliste CCN

Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires