Breaking News

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 940

Gosier. Mardi 8 mars 2016. CCN. C’est bien l’Association des Écrivains de la Caraïbe (AEC) dont il fut l’un des fondateurs, qui a pris l’heureuse l’initiative  de rendre un hommage de haute tenue au poète, Ernest Pépin. Pendant plus deux heures, devant une assistance, très attentive et déja totalement acquise à la cause, entre parents, amis et collègues, des textes souvent d’une grande sincérité et TOUS  empreints d’une émotion non feinte ont célèbré l’écrivain. Si ses parcours littéraires  ont été analysés, disséqués souvent avec pertinence, (cf le texte de Christian Chery que CCN publie ci-dessous) on a peu ou pas  dit sur celui qui fut un temps directeur de l’ex-Centre d’Action Culturelle de la Guadeloupe (CACG), l’ancêtre de «l’Artchipel». Avant d'être l’un des initiateurs de le direction des affaires culturelles du Conseil Général, Ernest Pépin avait deja  été un fonctionnaire de la culture. Il faisait là son tout premier parcours de gestionnaire d’une entreprise culturelle. Ce ne fut pas une époque très glorieuse. Mais ne sont-ce pas ces expériences  parfois difficiles, qui forgent l’homme  et l’aident dans sa progression ?  Dire en jouant  sur les  mots qu’Ernest a connu quelques « pépins » dans le domaine culturel n’est pas faire injure ni a son talent d’écrivain, ni a la qualité de sa poésie et encore moins à sa valeur. Au verso de  l’écrivain, il y aussi et d’abord l’homme. Baudelaire, Lautreamont, Appolinaire, Rimbaud, Aragon, Villon ou même Hugo, ces talentueux poètes–écrivains français ont-ils tous été des hommes modèles ? Ernest Pépin, célèbré et loué,  mérite bien tout ce qui a été fait et dit  car il a deja consacré une grande partie de sa vie et de son talent à faire germer le graines d’une littérature que les jurys ont maintes fois couronnée. Ernest Pépin est l’un des arbres les plus porteurs de notre littérature nationale guadeloupéenne contemporaine. Cet hommage est donc mérité et il lui permet d’entrer en acteur vivant dans le « Mémorial » des grands écrivains de notre siècle. Pépin n’est ni le premier ni l’ultime. L’AEC a donc du pain sur la planche. CCN a choisi de publier quelques uns  de ces témoignages qui ont tous leur importance et contribuent à magnifier l’œuvre de l’écrivain.


Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires