Breaking News

Max Etna

Max Etna

Basse Terre-Capitale. Mercredi 6 décembre 2017.CCN.A l’heure des Assises de l’Outre-Mer, la Guadeloupe peut-elle plastronner au motif qu’elle bénéficie de l’image d’Epinal d’un archipel prospère porté par une géographie d’exception en matière de cadre de vie, de paysages et de diversité des milieux et des hommes ? Constitue-t-elle vraiment un îlot de bien-être dans la Caraïbe avec un niveau de vie et d’équipements modernes comme l’université, le Grand port Maritime, l’aéroport Pôle Caraïbe, le CWTC, le Mémorial Act(e) entre autres ? Ou bien ne ressemblerait-elle pas plutôt à un miroir aux alouettes, à un tableau en trompe-l’oeil, à un héritage artificiel de la colonie, espace d’une France des lointains comme fossilisé dans un état de dépendance entretenu, nonobstant le grand raout des Etats Généraux de l’Outre-Mer  de 2009 au bilan d’exécution curieusement non publié à ce jour?

Par Max Etna* 

Baillif. Vendredi 15 septembre 2017. CCN. Bien au-delà de l’hyper-médiatisation des polémiques engendrées par l’ouragan Irma et sa gestion, de la nécessaire reconstruction qui soulèvera d’autres problématiques, l’heure est déjà venue de tirer des leçons de cette méga-catastrophe pour tenter d’en éviter d’autres. Max Etna est géographe. il a aussi été en charge de la coopération à la Région Guadeloupe. À ce double titre, il a soumis à CCN cette contribution dans laquelle il analyse, avec la pertinence de son expertise, ce qu’Irma nous dit de notre réalité coloniale. 

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires