Breaking News

CCN

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

URL du site internet: http://www.caraibcreolenews.com

Pointe-à-Pitre. Mercredi 15 mai 2019. CCN. ROOTS EDITIONS est une maison d’édition guadeloupéenne créée en Mars 2017 par Cristel CLAMAN et qui s’est donnée pour mission première de traduire des œuvres littéraires du monde afin d’unir une diaspora dispersée physiquement et linguistiquement.

Abymes. Mercredi 15 mai 2019. CCN. Depuis le 11 janvier 2019, en partenariat avec la SA GPC, l’association Agence Kultur'Tour a mis en place "Les MURs galerie Guadeloupe Pôle Caraïbes" dont l’objectif est la création, à l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes, de la première galerie d'art à ciel ouvert de la Guadeloupe.

La Commission permanente de l’Assemblée Départementale s’est réunie le mercredi 24 avril 2019. Les élus se sont prononcés sur les dossiers ayant notamment trait aux compétences départementales suivantes :

ACTION SOCIALE / INSERTION

  • Attribution de subventions à 217 ménages, dont 37 bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active, pour leur permettre de réaliser des travaux prioritaires d’amélioration de leur habitat. Le montant total de l’aide s’élève à 2 306 523.18 €

  • Poursuite de la mise en œuvre de la nouvelle organisation territoriale de l'action médico-sociale de la Collectivité par l'installation provisoire des services de la PMI et du siège du Territoire d’Intervention Sociale (TIS) des communes de Pointe-Noire et de Deshaies dans des locaux mis à disposition par la ville de Pointe-Noire. La Collectivité s’engage à réaliser les travaux d’adaptation nécessaires aux besoins de ses services pour un montant total de 50 717,00 €.

  • Autorisation donnée au Président du Département aux fins de signer une convention de partenariat opérationnel entre le Conseil Départemental et la Direction Territoriale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse visant un renforcement de leur concertation pour des actions socio-éducatives plus efficaces en faveur des jeunes.

  • Approbation du nouveau barème de prise en charge individuelle du dispositif d’aide à l’enseignement artistique et sportif (Pas'sport et art) et attribution de subvention à 23 associations en faveur de 128 enfants de bénéficiaires du RSA pour un montant global de 39 098,57 €.

LOGEMENT SOCIAL

  • Attribution d'une subvention de 188 209 € à la SEMAG pour lui permettre de boucler le plan de financement de la construction de 23 Logements Locatifs Très Sociaux (LLTS) à Poirier de Gissac Sainte-Anne. L'aide de la Collectivité départementale contribue très directement à une diminution du loyer pour les futurs locataires.

CULTURE

  • Validation de la mise en place d’un Contrat Territoire Lecture (CTL) triennal entre l’Etat et la Collectivité Départementale aux fins de permettre le développement de la lecture publique et la réalisation de projets pluriannuels dans les bibliothèques. Basé sur le recrutement d'un chargé de mission pour 3 ans, le CTL favorisera le recueil de données d'activité dans les bibliothèques du territoire, la formation de référents CTL et l'amplification des actions de médiation autour du livre en direction des publics cibles du Département (personnes empêchées, porteurs de handicap, personnes sous main de justice...).

  • Validation de subventions pour un montant total de 79 500 € aux associations culturelles et collectivités territoriales pour la mise en œuvre de leurs projets culturels et artistiques (création artistique : 3 500 € ; aide culturelle globale aux associations : 43 000 € ; promotion livre et lecture : 5 000 €, subventions aux collectivités locales : 25 000 €, aide à l'édition locale : 2 000 € ; aide aux artistes : 1 000 €).

  • Désignation d’un comité technique d’achat destiné à assister le Fonds d’art contemporain (FAC) du Conseil départemental dans sa politique d'acquisition d'œuvres.

  • Acquisition pour un montant de 8 000 € de deux tableaux rares attribués à Evremond de Bérard, peintre guadeloupéen, pour enrichir les collections du musée Schœlcher.

  • Attribution à l’association Gwadadli d‘une subvention de 10 000€ pour l’organisation de l’édition 2019 du GWADADLI FESTIVAL.

  • Autorisation donnée pour la prise en charge à hauteur de 6 379,80 € par le Département de la restauration de 8 des 28 nouveaux objets appartenant au musée du Quai Branly qui seront prochainement déposés au musée Schœlcher. Pour rappel, le musée Schœlcher héberge déjà 17 objets du musée du Quai Branly.

  • Octroi d’une subvention de 5 000€ à la Société d’Histoire de la Guadeloupe pour soutenir son programme d’activités 2019.

EDUCATION

  • Attribution d’une subvention de 7 108 € au collège Saint-John Perse des Abymes pour l’organisation d’une classe de mer à Terre-de-Bas.

SPORT

  • Attribution de subventions pour un montant total de 135 500 € aux associations sportives pour le financement de leurs activités ainsi que pour leurs manifestations à dimension interrégionale, nationale voire nationale.

AFFAIRES FONCIERES

  • Validation des objectifs prioritaires assignés à la Commission départementale d'aménagement foncier (CDAF) dans le cadre de sa mission de remise en culture des terres en friches ou insuffisamment exploitées en Guadeloupe (potentiellement 6 000 à 7 000 hectares) : installation de jeunes agriculteurs, confortement ou création de nouvelles filières de production, développement de la culture bio, recherche systématique de solutions consensuelles avec les propriétaires et exploitants des fonciers en friches afin de se garantir des résultats, communication partenariale permanente afin de sensibiliser le monde agricole et le grand public sur les enjeux de la procédure, évaluation des travaux de la CDAF par le Département tous les semestres, lancement des travaux de la CDAF sur le territoire de la ville de Petit-Canal.

  • Poursuite de la stratégie départementale d'installation de jeunes agriculteurs et d'accompagnement du développement de la production locale par l'attribution de baux et conventions d'occupation précaire en faveur de 21 agriculteurs sur 87 hectares de foncier de la Collectivité.

EAU POTABLE

  • Approbation de la modification du plan de financement (+217 000 € TTC pour le porter à 4,665 M€ TTC avec une participation 1,075 M€ du Département) de la rénovation de l’usine de production d’eau potable de Vernou Petit-Bourg suite aux travaux supplémentaires de renforcement de la canalisation de sortie de l'usine, de désamiantage et d'adaptations techniques. Pour rappel, cette opération, qui relève de la phase 3 du plan de sécurisation et d'alimentation en eau potable, vise à remettre à niveau pour les 20 prochaines années une usine qui a plus de 50 ans d'âge et qui assure une part importante de l'approvisionnement en eau potable sur les communes de Petit-Bourg et de Baie-Mahault.

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

  • Autorisation d’Occupation Temporaire du domaine public aéroportuaire à la société "Les AILES OVAN" en vue de créer un accès sécurisé dans la clôture d’enceinte de l’aérodrome de la Désirade.
  • Approbation du renouvellement de l’Autorisation d’Occupation Temporaire du domaine portuaire à la CTM ‘’VAL’FERRY’’ en vue de poursuivre l’activité de vente de billets sur le port de Terre de Bas.

  • Attribution d’une Autorisation d’Occupation Temporaire du domaine public portuaire à la CTM ‘’VAL’FERRY’’ d’une parcelle de 60 m2 sur le port de Grand-Bourg pour une durée de 8 ans en vue d’installer les équipements nécessaires au transfert de véhicule

Pointe-à-Pitre. Mercredi 15 mai 2019. CCN. A vrai dire la nouvelle d’une possible révocation de Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, aux termes des dispositions de l’article L. 2122-16 du CGCT, n’est pas à vrai dire une surprise. Certains de ses opposants, avaient lors de la publication des rapports de la CRC envisagé cette possibilité. On se demande même si le Préfet Gustin ne s’en est pas un peu inspiré. Toutefois depuis la création en 1958 de la Vème république française, c’est bien la 1ère fois en Guadeloupe, qu’un représentant du gouvernement français met en œuvre cette disposition. Il est certain qu’avec un déficit qui dépasse les 78 millions, Jacques Bangou n’a pas fait la preuve d’une grande maitrise de la gestion de sa collectivité. Il est donc désormais placé sur un siège éjectable. Il faut cependant noter, et ce n’est pas un hasard, que la décision préfectorale, intervient quelques jours seulement après que le quotidien français France-Antilles, ait publié un « texte » mettant directement en exergue la gestion jugée calamiteuse des collectivités municipales.

Les Abymes. Mercredi 15 mai 2019. CCN. La Région Guadeloupe, en collaboration avec la Chambre régionale de Métiers et de l’Artisanat, le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe, est une nouvelle fois au rendez- vous de la Foire de Paris.

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires