Breaking News

Danik I. Zandwonis

Danik I. Zandwonis

Directeur de rédaction de CCN et fondateur du site.

@ : danik@mediacreole.com

Petit-Bourg. Mardi 27 avril 2018. CCN. Investigation. L’affaire (mais est-ce vraiment une affaire ?) Sonia Taillepierre fait grand bruit dans le microcosme politique Chalusien depuis un peu plus de 48h. En affirmant que le courrier qu’elle a délibérément transmis à CCN n'existait pas. Sonia Taillepierre, met Ary Chalus en grande difficulté. Car le président de Région, abusé nous a dit n’avoir jamais eu connaissance de ce courrier. Dans la foulée, il jure à RCI, sur la tête de ses enfants qu’il n’y a pas l’ombre d'un souci entre Sonia Taillepierre et lui, sauf que la pauvre Sonia, semble avoir subitement perdu la mémoire. Alors, histoire de l’aider à la retrouver CCN publie dessous les preuves accablantes de l’envoi par l’infortunée Sonia du courrier, de son existence et des échanges (doc 3) entre la belle Sonia et nous : Afin que nul n’ignore !

Petit-Bourg. Samedi 21 avril 2018. Deux ans à peine avant les prochaines régionales, Ary Chalus se fait fort d’être présent sur tous les fronts (eau, sargasses, chlordécone, Chu) pour tenter de porter des réponses à toutes ces problématiques. Visiblement ça ne marche pas. Les différents ministères français où il est allé plaider la cause de la Guadeloupe n’ont pas vraiment répondu à ses attentes. Comme un malheur n’arrive jamais seul, voilà que dans le récent sondage Qualistat/Nouvelles-Semaine, on s’aperçoit que le Président de Région a fait un grand bond en arrière : il a perdu 16 points et seulement 18% des guadeloupéens lui accordent leur confiance pour jouer un rôle important dans la vie politique !!!

Au sein de sa propre majorité, là aussi il y a des hauts et des bas. Ainsi Guy Losbar son 1er vice-président que CCN a rencontré, aussi président du GUSR, ne semble pas avoir vraiment « digéré » l’affaire Mathiasin lors des dernières législatives.

Une autre affaire, a failli mettre le feu aux poudres, c’est l’élection surprise de Sonia Taillepierre (GUSR) à la présidence du CTIG et les graves conséquences qu’elle a failli entrainer…

Côté GUSR, on a vraiment essayé de calmer le jeu, c’est sans doute pourquoi la lettre que Sonia Taillepierre a adressé à Guy Losbar et que CCN publie est restée pour l’heure sans suite.

Il faut dire que le GUSR, qui a sa propre stratégie et qui ne n’est pas sous les ordres du LREM, le parti de Macron, a préfèré adopter un profil bas. A bien lire, l’interview que Guy Losbar nous a accordé, on peut penser comme il l'a lui-même dit que ce sont les municipales de 2020 qui détermineront son choix pour une éventuelle candidature à la Région. Cette déclaration laisse-t- elle augurer un « chiraj » en 2020 ? vraiment trop tôt pour le dire, mais c’est un indice.

Parce que la question sanitaire s’est considérablement détériorée dans notre ile. Outre le CHU qui est en très grande difficulté pour ce qui a trait aux soins, si j’ajoute l’empoisonnement des sols, la potabilité très médiocre de l’eau des robinets ou son absence totale, on aura compris que de ce point de vue, plus rien ne va dans ce pays.

Qui s’en préoccupe ?

Pointe-à-Pitre. Samedi 10 mars 2018. CCN. Bref rappel. Le 28 novembre 2017. Un incendie se déclare dans un local technique du CHU. Les alarmes anti-incendie ne fonctionnent pas, pas d’avantage que les extracteurs de fumée ou les portes coupe-feu. Courageusement, le personnel présent se mobilise et arrive miraculeusement à extraire du CHU en feu les patients. Aucune victime n’est alors à déplorer. Cet incendie, finalement maitrisé après plusieurs heures, par le SDIS rend cependant le CHU totalement impropre à la pratique normale des soins. Pourtant le Directeur de l’ARS de l’époque, Patrice Richard et le Directeur du CHU, Pierre Thépot refusent obstinément d’évacuer totalement le Centre Hospitalier. C’est la mobilisation des syndicalistes de l’UTS-UGTG, la création d’un Collectif de défense du CHU, qui font que les choses commencent à bouger.

5 mois perdus en atermoiements ? Pourquoi ce directeur nommé en avril 2017 n’a pas été sanctionné alors qu’il a prouvé qu’il n’était pas l’homme de la situation ? Va t-on enfin le remplacer ?

J’ai reçu hier sur le plateau du ZCL* le sociologue Gérard-Xavier Bulin*, il était venu tout simplement parler d’un cycle de conférences qu’il propose à partir du 6 mars prochain : 10 raisons d’être fier d’être Guadeloupéen ».

Pendant 30 minutes, il a expliqué aux nombreux téléspectateurs du ZCL pourquoi et comment nous, les Guadeloupéens, habitants et propriétaires de cette petite île de la Caraïbe colonisée depuis 1635 par les français, nous devrions sans complexe aucun être fier de ce que nous sommes ! Oui !

C’est vrai que notre pays n’est pas encore libre et souverain, que les décisions politiques, économiques, culturelles, nous concernant au premier chef sont hélas prises par des français à 8OO0 km de Basse Terre notre ville capitale…

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires