Breaking News

Bannière ZCL Diner d'idées n°1

La Réunion. Six Sri Lankais ont traversé l’océan Indien pour fuir des persécutions religieuses

28 Mar 2018
1504 fois

Saint-Denis. Mercredi 28 mars 2018. CCN/Témoignages. L’arrivée dans notre île la semaine dernière de six migrants venus du Sri Lanka rappelle que rien n’empêchera La Réunion d’être concernée par les problèmes mondiaux. C’était déjà une évidence pour le changement climatique, la mondialisation et la révolution technologique.

Le 21 mars dernier, six Sri Lankais ont été secourus au large de La Réunion. Ils étaient depuis deux jours à la dérive sur un radeau de fortune en plein océan Indien. Ils ont donc mis leur vie en jeu pour arriver dans notre île. Leur objectif est d’échapper aux persécutions qu’ils subissent dans leur pays, en raison de leurs convictions religieuses.

Cet événement est considérable. Il montre que La Réunion est aussi concernée par le phénomène des migrants. Pourtant La Réunion est une île dans l’océan Indien, avec comme terre la plus proche Maurice, distante de plus de 200 kilomètres.

Exemple de tolérance

Ceux qui pensaient que l’insularité mettait notre île à l’abri de ce phénomène peuvent déchanter. En effet, grâce aux luttes menées par son peuple, La Réunion est devenue pour beaucoup un exemple à suivre en termes de tolérance. Dans notre île, personne n’est inquiété pour ses convictions religieuses. Ce qui est dans le monde une source de conflits meurtriers a été dépassé dans notre île amenant à la création d’un peuple marqué par l’intraculturalité. Tous les Réunionnais sont des descendants d’immigrés, et chaque Réunionnais porte en lui une part de tous les apports des représentants des différentes civilisations qui ont contribué à son peuplement.

En Méditerranée, les migrants sont des centaines de milliers à risquer chaque année leur vie dans une dangereuse traversée. Parmi eux, certains se sont regroupés par centaines pour émigrer dans des cargos. Une telle éventualité n’est pas à écarter pour notre île. Car des millions de personnes ont des raisons d’émigrer dans les pays riverains de l’océan Indien.

Raisons de la famine

La FAO a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme sur une recrudescence de la famine en raison de deux phénomènes, les conflits et le changement climatique. Dans notre région, des guerres meurtrières ont lieu. C’est notamment le cas au Yemen, où une coalition menée par l’Arabie Saoudite et armée par les marchands de canon occidentaux s’est impliquée dans une guerre civile qui ravage le pays.

Le changement climatique est responsable d’importantes sécheresses. Elles ont amené en 2016 près de 40 millions de personnes au bord de la famine en Afrique australe. La fragilité de ces populations est si grande que le moindre phénomène climatique conduit nécessairement à de grandes catastrophes. C’est ce que rappellent les crises successives qui touchent le Sud de Madagascar.

Les réfugiés climatiques

La poursuite de la hausse de la température va rendre inhabitable d’importantes superficies. Une hausse de deux degrés de la température moyenne à la surface de la Terre entraînera à une augmentation de plus de 3 degrés en Afrique australe. En conséquence, les rendements dans l’agriculture subiront une baisse spectaculaire, tandis que la population continuera à augmenter. Si ces pays n’arrivent pas à nourrir leur population, une partie d’entre elle sera nécessairement contrainte à émigrer. Une étude de la Banque mondiale a évalué à 140 millions le nombre potentiel de réfugiés climatiques dans les décennies à venir. Il ne fait guère de doute qu’une bonne part se concentrera dans notre région.

Pour des personnes qui n’ont plus rien à perdre, La Réunion peut apparaître comme un havre de paix. C’est ce que viennent de démontrer six Sri Lankais qui ont traversé tout l’océan Indien pour venir ici. Le phénomène des migrants est planétaire, et La Réunion n’est pas à l’écart. Comment s’y préparer ?

M.M.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires