Breaking News

Suivez CCN sur : 

CMA ZCL TV

Réunion. Mauvaises nouvelles pour l’emploi

04 Aoû 2017
306 fois

Saint-Denis. Vendredi 4 août 2017. TMG/CCN. Alors que le premier budget du nouveau gouvernement n’est encore même pas entré en discussion, deux décisions du pouvoir viennent d’assombrir brutalement l’horizon : la diminution des emplois aidés et la baisse de 300 millions d’euros du soutien de l’État aux investissements des collectivités. Graves conséquences pour La Réunion.

Peu après avoir annoncé une baisse des impôts pour les plus riches, le gouvernement a choisi de ponctionner ailleurs de qu’il donne aux plus défavorisés. Il dit vouloir réduire à tout prix le déficit public, et compte sévèrement réduire les dépenses sans que les nantis soient mis davantage à contribution. Ce sont donc les autres couches de la société qui sont ciblées.

Les décisions n’ont même pas attendu le vote du premier budget de ce gouvernement. C’est tout d’abord la diminution de 5 euros des allocations logements. Cette aide au logement des moins riches va ponctionner à La Réunion plusieurs milliards d’euros. Elle rendra la situation des bénéficiaires de cette solidarité plus difficile, car pendant ce temps les loyers ne diminuent pas.

Moins d’investissements, moins d’emplois

Cette semaine, le gouvernement est passé à la seconde phase de l’offensive. Mercredi, c’est l’annonce d’une diminution du quota d’emplois aidés alloués à La Réunion. Le chiffre de 75 % a été avancé. Ce sont les Réunionnais les plus fragiles qui sont ciblés. Avec le taux de chômage intolérable que connaît La Réunion, un contrat aidé est malheureusement pour beaucoup le seul moyen d’avoir un emploi, donc un salaire et aussi la dignité de travailler. Des personnes qui aurait pu espérer avoir un emploi au cours du second semestre seront donc privées de ce droit.

L’autre nouvelle, c’est la suppression de 300 millions d’euros de subventions de l’État aux collectivités. Cette somme devait servir à co-financer des investissements. Des projets ne pourront donc pas se faire. Or pour un secteur comme le BTP, la commande publique représente plus de 80 % de l’activité. La diminution des investissements va aussi se traduire par des emplois non créés, ou menacés de suppression.

À l’opposé des besoins

Le taux de chômage de La Réunion est déjà trois fois supérieur à celui de la France. La situation va donc s’aggraver. Cette orientation est à l’opposé des besoins de notre île. Le problème numéro un est en effet le manque d’emplois. Tout devrait donc être fait pour inverser la courbe du chômage sans avoir besoin de manipuler les statistiques.

C’est donc une toute autre politique qui est nécessaire pour redonner l’espoir à une population durement touchée par la crise depuis déjà plusieurs décennies.

Les choix du gouvernement indiquent qu’il ne tient pas compte de cette réalité. Il préfère mener une politique qui ménage les intérêts des plus riches, en faisant payer l’autre partie de la population. Cette ponction va appauvrir La Réunion.

M.M.

Lien de l'article : http://www.temoignages.re/politique/actualites/mauvaises-nouvelles-pour-l-emploi,90300

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires