Breaking News

Réunion. Reconnaissance d'un état de catastrophe naturelle à l'étude dès lundi

24 Jan 2018
1594 fois

Saint-Denis. Mercredi 24 Janvier 2018. Clicanoo/CCN. Les maires des communes du Sud, de Saint-Leu, de Saint-Benoît et de Sainte-Rose ont fait état, devant le préfet, des dommages répertoriés sur leur territoire et des évacuations d'habitations.

Le préfet rencontrait, hier, à Saint-Pierre, les maires des communes impactées par le passage de Berguitta. En présence du président du Conseil du Département, Cyrille Mel-chior, du représentant de la Région, Dominique Fournel, et du président de la Chambre d'agriculture, Jean-Bernard Gonthier. Les maires de Saint-Leu, de Saint-Benoît et de Sainte-Rose avaient rejoint les maires des 10 communes du sud.« Je suis venu exprimer la solidarité de l'Etat avec les collectivités de ces territoires, et les remercier pour tout le travail effectué, en termes d'organisation et en termes de coordination. J'ai demandé, et obtenu, une mise en œuvre accélérée de la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle », déclarait Amaury de Saint-Quentin. Au terme d'un travail de recensement des besoins de chaque commune, et d'une remontée d'informations pour cette fin de semaine, le dossier sera examiné dès lundi prochain, à Paris. Le préfet a également sollicité le ministère des Outre-mer pour mobiliser le Fonds de secours Outremer, et reçu une réponse favorable. « Nous allons instruire un certain nombre de dossiers, dans le cadre d'une procédure un peu plus longue, qui seront soumis à la décision. »

En ce qui concerne la reconnaissance d'un état de calamité agricole, qui permettrait d'indemniser, aussi, des dommages qui ne sont pas couvert par une assurance, les procédures seront aussi un peu plus longues. Ce processus sera évoqué dès demain matin, au Conseil du Département, avec la Chambre d'agriculture et la Daaf. Afin de bien cerner la totalité des besoins. Les constats feront l'objet d'une expertise au niveau national, en vue d'une prise de décision interministérielle. Des indemnisations pourraient intervenir à partir du mois d'avril.

Plus de 60 habitations évacuées

Pour le Département, Cyrille Melchior, a annoncé qu'un rapport sera présenté, le 7 février, en assemblée pleinière, pour adopter des mesures d'urgences permettant la relance de plantations sinistrées, et pour venir en aide à ceux qui ont subi des pertes importantes qui ne seraient pas couvertes par les assurances. En pensant en particulier à l'éleveur de Grand-Coude, Laurent Boyer, qui a perdu 13 500 poulets prêts à commercialiser. Ces différents modes d'indemnisation pourront bénéficier à des collectivités, à des particuliers, à des entreprises et à des agriculteurs. En ce qui concerne les habitations qui ont dû être évacuées, le maire du Tampon a fait état de 3 arrêtés communaux d'évacuation pour péril imminent. « J'ai signé 3 arrêtés concernant le Petit Tampon, et je vais en signer d'autres. Dans le quartier de La Pointe ce sont 120 personnes qui sont menacées de devoir déménager », révélait André Thien-Ah-Koon. A Saint-Pierre, 53 habitations ont dû être évacuées. « Nous avons pu rendre disponibles 24 appartements destinés à des urgences sociales et nous facilitons le début des travaux dans les maisons qui peuvent être réhabilitées », indiquait le maire de Saint-Pierre, Michel Fontaine.

Deux habitations doivent être évacuées à Petite-Ile, et quelques unes à Saint-Joseph. Au total, plus de 60 foyers doivent donc être relogés dans le sud, sans compter les familles qui ont spontanément trouvé refuge avec l'aide de proches.

Philippe Stéphant

Source de cet article : https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2018/01/24/11-nouveaux-cas-de-dengue-dans-lOuest-et-le-Sud-une-possible

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires