Breaking News

Réunion. Les transporteurs remontés face à la hausse des carburants

24 Jan 2018
1359 fois

Saint-Denis. Mercredi 24 Janvier 2018. Clicanoo/CCN. La hausse des prix à la pompe passe mal du côté des transporteurs. Ils veulent des explications. De son côté, la Région assure que les transporteurs seront exonérés de cette hausse de la fiscalité en passant par l'actuel fonds de compensation.

Depuis le 1er janvier, automobilistes et professionnels de la route ont pu s'apercevoir de la forte hausse de la fiscalité des carburants. Une hausse arrêtée dans le cadre du projet de loi de finances 2018 et répercutée à La Réunion par la Région en charge de la gestion de la fiscalité via la taxe spéciale sur la consommation de carburants (TSCC). Cette taxe n'avait pas bougé depuis 15 ans et a fait bondir la fiscalité sur le litre de sans-plomb de 3,22 centimes et de 6,33 centimes pour le diesel.

Mais cette augmentation passe mal du côté des professionnels de la route, notamment chez les transporteurs gros utilisateurs de diesel. Depuis quelques jours, les réunions de concertation se multiplient, que ce soit du côté de l'Unostra de Didier Hoareau ou de la FNTR de Jean-Bernard Caroupaye. Si les transporteurs disposent toujours d'un fonds transitoire de compensation de 5 centimes par litre - faute de gazole professionnel -, la hausse de janvier fait grincer des dents en coulisse.

"Nous allons monter au créneau dès la semaine prochaine", prévient Didier Hoareau, président de l'Unostra Réunion. Même son du côté de la FNTR. "Nous nous concertons. Ce soir (hier, ndLr) j'ai une nouvelle réunion où ce point doit être abordé", explique Jean-Bernard Caroupaye, président de la FNTR. Ce dernier ne comprend pas l'application d'une telle hausse de la fiscalité à La Réunion. "Je suis en train de collecter toutes les informations nécessaires. Avant de revendiquer et d'aller au combat, je veux savoir si cette fiscalité était obligatoirement applicable à La Réunion."

Pour appuyer cette montée de la pression, il énumère les coûts toujours plus importants des nouveaux camions équipés des dernières normes européennes en matière de lutte anti-pollution et l'absence de défiscalisation sur l'Adblue. Les revendications s'étalent et les transporteurs parlent de situation injuste pour leur profession. À les écouter, des rendez-vous ont déjà été pris avec les autorités pour avoir des explications.

Contactée, la Région rappelle que le fonds de compensation est toujours opérationnel pour les professionnels de la route. Des éléments qui ont été expliqués en amont aux transporteurs, selon elle.

S'ils devront payer la hausse de la fiscalité à la pompe, ils bénéficieront d'une "exonération totale" de celle-ci au moment de saisir leur fonds de compensation, soit 5 et 6,33 centimes de ristourne nous a assuré la collectivité. Seul problème, les transporteurs devront disposer de plus de trésorerie, le temps de se faire rembourser. En 2016, la Région a remboursé 800 000 euros aux professionnels de la route via ce fonds.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires