Breaking News

Réunion. Démission massive des chefs de service du CHU

31 Jan 2018
1207 fois

Saint-Denis. Mercredi 31 Janvier 2018. Cliacanoo/CCN. Plusieurs dizaines de chefs de service et de chefs de pôle du CHU s'apprêtent à démissionner de leur responsabilité. A l'origine de ce mouvement, la Fédération autonome de la fonction publique hospitalière de la Réunion (FAFPH) qui doit annoncer en fin de journée le nombre exact de démissionnaires.

Les médecins officieront toujours au CHU mais n'auront plus de responsabilité de chefs de service ou de chefs de pôle.

Il s'agit de protester contre le Plan de retour à l'équilibre que la direction défendra mercredi devant le Copermo. Il s'agit également de montrer le désaccord de la communauté médicale avec la direction actuelle.

Une partie des médecins du CHU ne lui font plus confiance et souhaite une nouvelle équipe dirigeante. "On veut une nouvelle équipe de managers, intégrent et compétents", explique Isaline Tronc, secrétaire général de la section du de la FAFPH.

Dans un communiqué, le Dr Catherine GAUD, présidente du COREVIH Océan Indien, explique :

Les membres médecins du syndicat FAFPHR et certains médecins non syndiqués exerçant  au CHU de la Réunion, entendent protester contre l’absence totale de concertation entre la direction et le corps médical dans la construction du plan de retour à l’équilibre qui sera présenté demain au COPERMO.

Ils entendent également que le vote clair de la CME (Commission médicale d’établissement)  CONTRE  les mesures choisies par la direction pour le COPERMO, soit reconnu comme tel et non transformé en un vote « d’ abstention bienveillante » . Par 15 voix contre,  et 4 voix pour (avec 19 abstentions), et au regard du règlement intérieur de la CME, il s’agit bien d’un vote contre. L’interprétation dans un sens ou un autre, de  l’abstention n’a aucune valeur.

Afin de ne pas pénaliser les patients et de pouvoir continuer l’activité de soins, il a été choisi que les chefs de pôles, et chefs de service, représentants  l’ensemble des médecins,    proposent  la démission de leurs fonctions  administratives, en geste de protestation.

A ce jour, nous avons déjà enregistré  34  démissions fermes qui vont être transmises au Directeur général  du CHU et au directeur général de l’ARS et à la ministre de la santé. D’autres démissions sont à venir, tous les chefs de service n’ayant pu être contactés. 

Non, la majorité de la communauté médicale, n’adhère pas  aux propositions contenues dans le COPERMO et a voté contre à la CME. Elle demande cependant, bien évidemment, que l’Etat puisse accorder la somme de 50 millions d’euros d’aide à la construction du bâtiment central de ST PIERRE  indispensable au bien-être des patients, des soignants et à la réalisation d’une médecine de qualité.

La communauté médicale, consciente de la situation financière périlleuse du CHU est prête à travailler à des mesures d’économie, à hauteur de ce qui est demandé par l’Etat, mais souhaite impérativement qu’il s’agisse de mesures ayant une cohérence de soins, ne mettant pas en jeu la qualité de ceux-ci, et permettant d’accroitre l’activité.

 J.-Ph.L.

Url de cet article : https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2018/01/30/Demission-massive-des-chefs-de-service-du-CHU_512490

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires