Breaking News

Réunion. Un monde d’injustices, d’inégalités, d’oppressions et de violences. Un monde qu’il faut changer.

16 Jan 2017
1521 fois

Saint-Denis. Lundi 16 Janvier 2017. TMG/CCN. « Le monde d’aujourd’hui est marqué par de nombreux conflits, dont la violence n’épargne ni les hommes, ni les femmes, ni les enfants. La cruauté des images diffusées par la télé et les journaux bouleverse quotidiennement la conscience humaine.
La compassion exprimée devant ces drames est légitime et positive mais elle ne suffit pas. Il faut aussi rechercher les causes de ces conflits et lutter contre les personnes qui en sont à l’origine. »

 

Le système inhumain des puissances d’argent

Ces causes sont certes multiples, mais l’une d’entre elles mérite une attention particulière car elle est, à notre sens, la plus importante. Il s’agit de l’emprise des puissances d’argent sur le monde entier. Ces puissances recherchent de plus en plus de profits, quoi qu’il en coûte aux hommes et aux femmes de la planète ; quoi qu’il en coûte aussi à la planète elle-même.

Ces puissances d’argent imposent un système d’échanges compétitifs et une économie concurrentielle mondialisée qui découlent d’un mode de développement dominé par le système capitaliste. Un système barbare, inhumain, qui exploite les richesses de la terre et le travail des hommes et des femmes, voire souvent des enfants. La mise en œuvre de cette économie mondialisée a dépouillé les États nationaux (États qui jusque-là avaient des comptes à rendre à leurs peuples) d’un certain nombre de leurs pouvoirs au profit des multinationales. Or, celles-ci n’ont de compte à rendre qu’à leurs actionnaires. Ce transfert de pouvoirs s’est fait souvent avec la complicité de ces états ; ce qui contribue à les discréditer et avec eux la classe politique. Ce qui s’est passé en Grande-Bretagne avec le Brexit, aux États-Unis lors de l’élection présidentielle ou en Europe et en France avec la poussée de l’extrême droite n’est pas étranger à ce discrédit frappant les dirigeants qui ont abdiqué une partie de leur pouvoir aux puissances d’argent, dépouillant ainsi les peuples de leur souveraineté. Comme en 2005, lors du référendum en France sur le Traité de l’Union Européenne.

Ce mode de développement capitaliste mondialisé crée des inégalités révoltantes (selon l’ONU, 2 % de la population mondiale possède 50 % des richesses du monde) ainsi que des drames insupportables (toutes les 7 secondes, un enfant meurt de faim).

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires