Breaking News

Réunion. Pauvreté, inégalités et crise du logement ont tué deux enfants

17 Jan 2017
1620 fois

Saint-Denis. Mardi 17 Janvier 2017. TMG/CCN. Le drame survenu dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Denis a suscité une vive émotion. Un incendie a rapidement ravagé un appartement situé dans la ruelle Turpin. Trois personnes ont pu s’extraire du sinistre, mais deux enfants sont restés prisonniers des flammes. Ils sont malheureusement décédés.

La famille vivait dans un logement insalubre et reconnu comme tel par les autorités. Un arrêté de relogement avait été pris dans ce sens le 26 avril 2016. À partir de cette date, les locataires avaient droit à un nouvel appartement décent dans un délai de 5 mois. « Le Quotidien » d’hier rappelle le nom des autorités chargées d’appliquer cet arrêté : « le maire de la commune de Saint-Denis, le sous-préfet chargé de la mission cohésion sociale et jeunesse, le directeur de la sécurité publique, le directeur de l’environnement de l’aménagement et du logement, la directrice de la jeunesse et des sports et de la cohésion sociale, la directrice régionale des finances publiques et le directeur de l’ARS ».

Force est de constater que plus de 8 mois après sa publication, l’arrêté de relogement n’était pas appliqué. Ces plus de trois mois de retard ont eu des conséquences dramatiques. Car les victimes étaient privées d’électricité. Elles s’éclairaient avec des bougies, suspectées d’être à l’origine de l’incendie.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires