Breaking News

Réunion. La richesse d’une économie de voisinage

19 Jan 2017
1807 fois

Saint-Denis. Jeudi 19 Janvier 2017. TMG/CCN. Dans ses réflexions le PCR agit en responsable du peuple Réunionnais. Il doit assurer la subsistance de sa population : emploi, logement, transport, énergie, etc. Rien ne doit être laissé au hasard. La gravité de la situation nous commande d’être modeste, lucide mais ferme.

Propositions du PCR sur l’économie :

a) Conférence permanente de l’état et de tous les acteurs agricoles sur l’avenir de la filière canne et sur un projet agricole prioritairement bio, assurant la sécurité alimentaire du pays.

b) Préservation de la production péi face aux APE, clause de sauvegarde et moratoire (présence de La Réunion du côté français dans la délégation de l’Union Européenne qui négocie les APE).

c) Fiscalité équitable, avantageuse pour notre production, à condition d’avoir des compétences élargies pour mettre à plat toute la fiscalité, y compris l’octroi de mer, et avoir une autonomie fiscale.

d) Développement de nos relations économiques avec tous les pays de l’Indianocéanie (à condition d’avoir des compétences élargies pour les accords économiques).

e) Recherche et développement dans les produits et les activités à haute valeur ajoutée (économie de la connaissance, économie verte, économie bleue, développement du tourisme à partir de nos atouts naturels et culturels…).

f) Développement de l’économie sociale et solidaire.


Les commentaires de Ary Yée-Chong-Tchi-Kan

La richesse d’une économie de voisinage

Dans ses réflexions le PCR agit en responsable du peuple Réunionnais. Il doit assurer la subsistance de sa population : emploi, logement, transport, énergie, etc. Rien ne doit être laissé au hasard. La gravité de la situation nous commande d’être modeste, lucide mais ferme.

Tout d’abord, la France a été incapable de protéger la production sucrière réunionnaise alors que la demande augmente partout, y compris en France. La filière risque de s’écrouler et le gouvernement manœuvre. Voilà pourquoi, le PCR réclame : une Conférence permanente comprenant l’Etat et tous les acteurs agricoles sur l’avenir de la filière canne et sur un projet agricole prioritairement bio, assurant la sécurité alimentaire du pays. Profitons de la crise pour traiter la sécurité alimentaire.

A ce sujet, il faut savoir que le Revenu Disponible Brut des Ménages pour l’année 2015 était environ 15 milliards euros. Ce chiffre est énorme. C’est comme si on mettait un paquet de 100 000 euros dans les mains de 150 000 personnes. Cela explique aisément la présence des grandes enseignes de la distribution française et les profits qu’elles engrangent. Si cette somme était investie dans la production réunionnaise, cela aurait crée des dizaines de milliers d’emplois, pour nos besoins et pour l’exportation.

Les lecteurs de Témoignages seront surpris d’apprendre que « l’exportation Réunionnaise représente 2,9 % du PIB contre 26 % par exemple pour l’île Maurice et 41 % pour les Seychelles ». La faiblesse d’exportation de La Réunion fait chuter son IDH (Indice de Développement Humain) qui est une autre façon de mesurer l’efficacité des politiques publiques en dehors du PIB. Ainsi, toujours selon Risham Badroudine, « en 2010, l’IDH de La Réunion correspond à l’IDH de la France, d’il y a 20 ans auparavant. Des pays comme les Seychelles et l’île Maurice ont rattrapé La Réunion ».

J’espère que ces remarques ont aiguisé la curiosité de nos lecteurs sur la proposition du PCR de la “double-intégration”. Tout en gardant les acquis sociaux de l’intégration historique à la France et l’Europe, il s’agit de valoriser l’intégration économique voisine. Le 3 juin 2014, le Sénateur Paul Vergès avait déposé au Sénat une “proposition de résolution relative à une nouvelle politique énergétique et à un co-développement durable et solidaire dans l’Océan Indien”. Je vous invite à lire ce texte essentiel si vous voulez comprendre le concept de la double intégration. Rappelons qu’à l’époque, la COI avait souligné la qualité de cette initiative dans un communiqué.

Ary Yée-Chong-Tchi-Kan

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires