Breaking News

Réunion. Montebourg sort en tête à la Réunion

23 Jan 2017
1792 fois

Saint-Denis. Lundi 23 Janvier 2017. Clnoo/CCN. Primaire de la gauche. À la Réunion, Arnaud Montebourg sort en en tête du premier tour des primaires avec 42% des voix. Il devance Manuel Valls (33%) et Benoit Hamon (13%). 12 000 Réunionnais se sont déplacés pour voter, bien loin des 25 000 votants en 2011.

À Saint-Denis, au siège de la fédération socialiste, la soirée a été plutôt calme pour un jour d'élection. Peu ou pas de militants, seulement le va-et-vient des présidents de bureau venus déposer les résultats ainsi que l'argent récolté lors de cette primaire.

En tête pendant toute une partie de la soirée, Manuel Valls s'est fait finalement souffler la première place par Arnaud Montebourg après le dépouillement des bureaux de vote de Saint-Joseph, à contre-courant du vote en métropole. Dans le Sud, le travail du député-maire Patrick Lebreton, ex-membre du PS, a bien fonctionné.

Résultat, Arnaud Montebourg sort largement en tête à la Réunion avec 42% des 12 000 votants qui se sont exprimés pour ce premier tour des primaires citoyennes. Ce sont plus de 4900 électeurs qui ont voté à Saint-Joseph, contre un peu plus de 3400 à Saint-Denis. De quoi se poser des questions sur la mobilisation au sein du Parti socialiste. L'impact des leaders socialistes réunionnais a tout de même fonctionné, respectant les intentions de vote distillées par les uns et les autres.


MOBILISATION EN BERNE

Par micro-région, si Arnaud Montebourg est en tête dans le Sud (soutenu par Patrick Lebreton), c'est Manuel Valls qui est sorti arrivé premier dans l'Est et dans le Nord (Soutenu par Gilbert Annette et Philippe Le Constant), alors que Benoit Hamon a fini en tête dans l'Ouest.

Au-delà, c'est la mobilisation totale sur le département qui interroge. En 2011, lors de la première primaires, 25 000 électeurs s'étaient déplacés dans les 138 bureaux de vote. Hier, ils sont environ 12 000 à avoir fait cette démarche. «C'est difficile de mobiliser en cette période de janvier, en pleine vacances scolaires (...). Nous avons 87 bureaux de votes, au moins un par commune. On a réussi à faire 12000 votants. Cette primaire est très différente de celle de 2011 où il y avait eu un tout sauf Sarkozy. Le contexte est plus difficile», explique le premier secrétaire de la fédération socialiste, Philippe Le Constant. La mobilisation de ce dimanche est jugée satisfaisante à ses yeux. «On a réussi à mobiliser. C'est un motif de satisfaction», poursuit-il.

Reste maintenant à confirmer pour le second tour. Si Manuel Valls s'est qualifié pour dimanche prochain, ce n'est pas le cas d'Arnaud Montebourg. Les électeurs auront le choix entre Benoît Hamon et Manuel Valls.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires