Breaking News

Réunion. Préparer La Réunion du million d’habitants

27 Jan 2017
1560 fois

Saint-Denis. Vendredi 27 Janvier 2017. TMG/CCN. La Réunion se dirige vers le million d’habitant. De plus, elle se situe dans une région qui connaît une forte croissance démographique.

Cette tendance se poursuivra au cours des prochaines décennies et s’impose dans tout projet politique.

Pour ce qui concerne les Réunionnais plus directement, en termes de population, la situation a considérablement évolué depuis l’abolition du statut colonial à La Réunion. Elle suit la tendance mondiale. En 1946, notre île comptait à peine 250.000 habitants et sa voisine Madagascar 4 millions. 71 ans plus tard, 850.000 Réunionnais vivent à côté de plus d’un million de Mauriciens, et plus de 24 millions de Malgaches. La croissance démographique va se poursuivre. La Réunion se dirige vers le million d’habitants et ailleurs, la hausse de la population sera plus rapide. En 2050, Madagascar approchera de 50 millions d’habitants et dépassera 100 millions d’habitants en 2100. Les prochaines décennies verront des géants démographiques émerger dans notre région. Le Mozambique compte 27 millions d’habitants aujourd’hui, 65 millions en 2050 et 127 millions en 2100. Aux mêmes échéances, la Tanzanie comptera respectivement 137 et 300 millions d’habitants, soit l’équivalent de la population des États-Unis.

Si sa population n’est pas aussi élevée, Mayotte vivra d’importants changements. Sur une superficie six fois plus faible que La Réunion, l’île aux Parfums devrait approcher de 500.000 habitants en 2050, et 700.000 en 2100.

Population et climat

À cette hausse importante de la population s’ajoute l’impact des changements climatiques. Actuellement, notre région subit la sécheresse. Dans notre île, cela se traduit par des restrictions. C’est également le cas à Maurice et à Mayotte, où cela a entraîné le report de la rentrée scolaire. À Madagascar, la persistance de la sécheresse fait planer la menace de la famine sur plus d’un million de personnes. C’est ce qu’a rappelé mercredi la sénatrice Gélita Hoarau dans un courrier adressé au président de la République, François Hollande.

Les changements climatiques, c’est la montée du niveau de la mer. Actuellement, dans notre île, la zone la plus peuplée est le littoral. C’est également là que se concentrent les plus importants investissements. C’est un phénomène aussi inévitable que la croissance démographique. C’est pourquoi lorsque Paul Vergès présidait la Région Réunion, une des orientations de l’aménagement du territoire était de développer les zones à mi-pente afin qu’elles puissent accueillir la plus grande partie de l’augmentation de la population. La route des Tamarins est la première réalisation qui s’inscrit dans cette perspective. Le PCR propose de poursuivre ce chantier en continuant la route de moyenne altitude.

Population et emploi

De telles réalisations auront besoin de main d’oeuvre. Ces grands chantiers d’équipement peuvent être une partie de la réponse à la croissance de la population active. Le PCR propose également que La Réunion du million d’habitants puisse être autonome sur le plan énergétique. Cela suppose la création d’infrastructures et de services qui peuvent être des gisements d’emplois.

Plus largement, dans des domaines aussi stratégiques que l’aménagement du territoire ou l’emploi, tout doit être fait pour que le premier permette au second de se développer. Cela demande une politique nouvelle que le PCR appelle de ses vœux.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires