Breaking News

Visite présidentiel à Mayotte : Emmanuel Macron accusé de "menteur" par le Rassemblement national

29 Oct 2019
1230 fois

Mamoudzou. Mardi 29 octobre 2019. CCN/LINFO.RE. Dans un communiqué offensif publié le 23 octobre, le Rassemblement national est revenu sur la visite d’Emmanuel Macron à Mayotte. Le parti extrême droite n’a pas hésité à accuser le chef de l’Etat d’avoir "menti aux Mahorais".

Le budget dédié à la lutte contre l’immigration clandestine

Après les propos de sa présidente sur l’inutilité du voyage d’Emmanuel Macron à Mayotte et à La Réunion, le RN s’en prend à la visite du président dans le 101e département. Le parti extrême droite a surtout mis l’accent sur les propos du chef de l’Etat concernant la hausse du budget dédié à la lutte contre l’immigration clandestine. D’après le communiqué offensif et parti, le gouvernement ne prévoit aucune augmentation, mais au contraire une baisse de 25%. "Le président de la République a donc menti aux Mahorais !", est-il indiqué dans le document relayé par Le Journal de Mayotte.

Le soutien du RN aux Mahorais

Dans le même communiqué, le Rassemblement National a de nouveau affirmé tout son soutien aux Mahorais, ainsi que sa détermination à lutter efficacement contre l’immigration clandestine. Dans cette perspective, le parti de Marine Le Pen propose la suppression du droit du sol et l’expulsion automatique des clandestins. Une suggestion qui s’oppose à la constitution, et que la droite a tenté d’amender à Mayotte. Finalement, c’est le sénateur Thani qui a fait en sorte que son amendement franchisse le Conseil constitutionnel, sans pour autant remettre trop en cause le principe d’unité de la République.

Une accusation à prendre avec du recul

Le Journal de Mayotte appelle toutefois à prendre cette accusation avec du recul notamment concernant la formulation de l’accusation du RN. Selon la presse mahoraise, le communiqué du parti affirme une baisse de 25% du budget consacré à la lutte contre l’immigration d’après le projet de lois de finances pour 2020. Or, après consultation du projet de loi budgétaire, il a été constaté qu’en 2020, le budget dédié à l’immigration et l’intégration est en hausse de 200 millions d’euros. Le projet de loi finance pour 2020 stipule une baisse de la ligne précisément consacrée à la "lutte contre l’immigration irrégulière", mais une hausse du budget consacré au droit d’asile.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires