Breaking News

Noel. Miss Guadeloupe / France : un cadeau ? Bof !

15 Déc 2019
1713 fois

Dès hier soir dans un tweet Marine Le Pen a salué la victoire de Miss Botino Gwada/France

En soulignant sans rire que « la Guadeloupe est particulièrement honorée, car elle a un député européen (Pirbakas) et une Miss France « bravo et merci Marine !!! »

Récupération politique ? bof pas vraiment... Le Pen est dans son rôle, elle fait exactement comme tous ces élus politiques de la Guadeloupe (pour des raisons électoralistes à flatter : Les Aiglons : Fo‘w ba moun-la sa moun la enmé pou ! ...) qui ont salué avec joie et fierté la nouvelle et 3ème victoire d’une jolie guadeloupéenne, à un concours de beauté franco français.

De plus comme un bonheur… peut générer un autre ou deux, juste avant Miss Botino, c’est une sud-africaine, qui est devenue Miss Univers, et ce même week-end une autre guadeloupéenne accédait au titre de 1ère dauphine de Miss Monde.

Que vouloir de plus ?

Mais très franchement, ces nominations sont-elles suffisamment importantes pour nous faire oublier l’espace d’une série de sms à TF1 nos problèmes les plus récurrents ?

Non, Je ne vais pas encore les citer ici tout le monde les connaît.

Logiquement plutôt que de chercher la petite bête, j’aurais dû mêler ma voix, au concert des louanges, félicitations, des hourrahs et des bravos... mais désolé, je ne peux pas.

Pourquoi ?

En 1994 Véronique de la Cruz a été élue Miss France, en 2003 ce fut le cas de Corine Coman, à bien regarder, qu’est-ce que ces victoires de la beauté ont porté à notre pays ? Tout le monde et unanime à le reconnaître : hak, ayen, rien !

Faut-il encore et toujours le regard de l’autre pour que savoir que dans notre pays après 4 siècles de colonisation, donc de métissage, nous avons de très jolies filles ?

Ce n’est vraiment pas un scoop !

Mais là n’est pas le plus grave, cette très jolie jeune femme (et pas seulement jolie, car elle a un bon bagage intellectuel !) pendant un an va représenter non pas la Guadeloupe ; mais la France, un peu partout sur la planète, elle ne sera plus une guadeloupéenne. Le temps de transmettre l’an prochain la couronne à une nouvelle Miss, Clémence Botino, n’appartiendra plus à sa Guadeloupe.

Encore plus grave, le fait qu’elle soit devenue Miss France, qu'elle le veuille ou non, elle perd (ou abandonne) provisoirement son identité. Elle ne devra s’exprimer qu’en Français, défendre les valeurs et le patrimoine de France : bien sûr à la marge au vue de sa couleur, elle pourra toujours affirmer qu’elle est gwada, mais le strict protocole de Miss France qu’elle devra suivre à lettre ne lui laisse aucun autre choix.

Si on pousse plus loin, l’analyse, être élue Miss France est un message plus que subliminal qui signifie explicitement que nous sommes au même titre que la Provence, la Bourgogne, ou la Corse (la Corse ?) un « morceau » de la France

Cette élection doit naturellement le rappeler à tous ceux comme moi, qui croient à une identité guadeloupéenne, quant à ceux qui sont déjà français dans leur tête, pour eux le job est fait !

Mais heureusement tout ne va pas dans un sens unique, grâce à feu Rugard (ex-président de la LGF) les footballeurs guadeloupéens, les Gwada boys, quand ils sont dans la Caraibe, en match Concacaf, ils représentent la Guadeloupe, avec le drapeau vert rouge jaune si besoin...

En fait, Mais miss Botino n’a pas de choix car les élections de Miss en Guadeloupe, sont juste une étape avant la « franco-consécration » et même quand elles vont à l’élection de Miss Monde ou Miss Europe nos jolies filles alors sont 100% (sang pour sang) françaises..., et rien d'autre.

Alors, c’est à se demander si ces élections de ces miss exotiques, (Réunion, Tahiti, Guadeloupe...) ne sont pas un moyen de plus pour nous faire admettre à l’unisson que :

Nou pa gwadloupéyen, sé fwansé nou yé ?

Cette élection plus que celle des années passées, est vraiment un bon coup de pub pour le pouvoir, car avoir une Miss Guadeloupe / France au moment où la Guadeloupe se paie le luxe d’être sous la tutelle d’un néo gouverneur « qui coupe et qui hache » à sa guise, c’est comme on dirait : le pompon !

Je sais, tous les laudateurs et acclameurs de Miss Botino, n’apprécieront pas que nous n’allions pas dans leur sens ; Mais ils savent tous ( enfin je veux le croire !) que cette élection n’est qu’un koud vèglaj momentané, pour nous obliger à regarder ailleurs, et oublier ce que nous sommes mais dans le contexte actuel... qui s’en étonne ?

Réagissez sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Réactions 

Dominique Théophile : ...Je salue son intelligence car arrivée première du test de culture générale du concours Miss France, elle a montré qu’au-delà de sa beauté et de son élégance, la Guadeloupe est formatrice de jeune fille brillante..

Hélène Vainqueur Christophe : Je tiens à saluer les résultats d’Ophély Mézino et de Clémence Botino aux concours de Miss Monde 2019 et Miss France 2020. Elles réalisent un superbe doublé pour la Guadeloupe ce soir.

Josette Borel Lincertin : ...« Épatante de classe et époustouflante de naturel, Clémence BOTINO fera une magnifique Miss France, la tête sur les épaules et déjà pleinement consciente du rôle qui sera le sien durant une année et au-delà. Elle incarnera une France multicolore et fière de sa diversité...

Ary Chalus : ...Ary Chalus, le Président de Région Guadeloupe les remercie de représenter dignement notre archipel. Il les félicite pour leur parcours exemplaire et leur souhaite tout le meilleur dans cette nouvelle aventure...

Victorin Lurel : ...Quelle joie, quelle émotion et quelle fierté suite au parcours d’Ophély Mézino et au triomphe de Clémence Botino, sacrées 1ère dauphine de Miss Monde et Miss France 2020. Deux étoiles qui font incontestablement briller notre diversité et qui honorent tout le pays Guadeloupe...

Victoire Jasmin : ...«..LJe tiens donc à saluer le travail exceptionnel abattu depuis plusieurs années par le Comité régional guadeloupéen de « Miss France » et Sandra BISSON, déléguée régionale pour la préparation globale de ces jeunes femmes...

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires