Breaking News

Suivez CCN sur : 

CMA ZCL TV

M. Chalus vous êtes désormais très attendu..

29 Jui 2016
1804 fois

Quand  on a été élu avec une telle  avance sur son concurrent immédiat. Quand tous les sondages depuis  plus de 5 ans  font  de vous    la personnalité politique  la plus en vue, la plus crédible.

Quand  vous avez  autour  de vous  une majorité aussi confortable, composée pour une grande part de jeunes élus, parfois  sans grande  expérience du pouvoir d’accord, mais  tous loyaux et dévoués,

Quand vous avez eu pour élaborer votre projet, le soutien et les conseils  de  certains  patriotes et nationalistes,

Quand  vous avez la bénédiction du Medef, du lobby de l’import  export de Jarry.

Quand une fraction  très importante des jeunes  diplômés  ou chômeurs  vous a accordé  sa confiance,

Quand, pour  reprendre votre expression, favorite «  le petit peuple »  est à vos côtés

Quand l’ancienne  majorité de la Région, est à sa plus simple expression, donc incapable d e vous  gêner,

Quand une grande  partie des médias, des journalistes (àde rares exceptions !)  vous

tresse a longueurs d’articles, d'interviews, de commentaires des  lauriers,

Quand enfin, l’audit est sorti et qu’il révèle que tout compte fait , la situation budgétaire  de la  Région, s’est dégradée  depuis 2015,  ( on sait pourquoi) mais    qu’elle est moins   catacyclismique que prévu

Quand on fait  la total de tout cela, on peut avec raison  penser que vous avez devant vous un boulevard   !

Alors :

Vous  n’avez pas le droit de changer votre image dans l’opinion (on attend le prochain  Qualistat).

Vous n’avez pas le droit de  ne pas  tenir  toutes vos promesses de campagne.

Vous n’avez pas le droit d’être sectaire et de ne  favoriser que les « zanmi,- fanmi  é sendika ».

Vous n’avez pas le droit de  freiner le balan de notre jeunesse.

Vous n’avez pas le droit de vouloir que l’opposition  se taise et devienne des  «  japlod »

Vous n’avez pas le droit  d’attendre que les journalistes soient  tous des bwa bwa.

Vous n’avez pas le droit d’avoir les poings liés  face aux  importateurs qui augmentent  chaque jour le déficit  de notre balance commerciale et  leur marge bénéficiaire.

Vous n’avez pas le droit de vous taire  dans le débat sur la question des réparations post esclavagistes.

Vous n’avez pas le droit de pénaliser les chefs d’entreprises qui ont voté contre vous.

Vous n’avez que le droit de reussir, car une grosse  majorité de guadeloupéens, a envie que  la pays se porte mieux…

Vous êtes  donc très attendu   M.Le Président !

Évaluer cet élément
(4 Votes)
Danik I. Zandwonis

Directeur de rédaction de CCN et fondateur du site.

@ : danik@mediacreole.com

Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires