On se retrouve à la rentrée ?

05 Aoû 2016
1540 fois

A CCN on essaiera simplement d’oublier pendant quelques semaines, tout ce qui va mal dans ce pays. Mais j’avoue que ce sera pas chose facile. La Guadeloupe quoi qu’on dise est très gravement malade et son état empire : A qui la faute ?

La grosse plaie, et sans doute la plus immédiate : ce sont ces trop nombreux accidents de la route. Là aussi nous battons des records : La mort hyper médiatisée du jeune coureur de l’USL, Warren Errin, suffira-t elle à aider à une vraie prise de conscience ?

Deuxième problématique récurrente : le chômage et particulièrement chez les jeunes, c’est une violence, on en parle toute l’année, surtout en période pré électorale et puis après, rien ne change vraiment.

Au plan politique, c’est incontestablement, la victoire d’Ary Chalus à la présidence de la Région donc la défaite de Victorin Lurel, qui a fait le BUZZ en ce début d’année. Pendant plus d’un trimestre, nous avons eu droit à des inlassables polémiques sur le bilan de la gestion Lurel. Cela a duré jusqu’au mois de juin dernier et puis après l’audit plus rien.

A peine ces régionales terminées voilà que les pros de la politique politicienne se préparent déjà pour les législatives francaises de 2017 : Aux Abymes, par exemple les candidats potentiels, réels, supposés sortent déjà du bois : Olivier Serva se  montre  l’un des plus actifs

Rozan Raudzuel a lui été plébiscité démocratiquement par la FRAPP et par Eric Jalton. Victorin Lurel, qu’on dit en danger, pour le renouvellement de son mandat, ne s’est pas encore décidé. On laisse entendre dans son entourage  proche qu’il opterait plutôt pour un mandat de sénateur. Il a porté une loi sur une soit-disant égalité réelle, qui devait être un  bon argument électoral, mais cette loi a déjà  fait déjà pschitt, car personne n’y croit vraiment. Après les présidentielles  françaises 2017 tout le monde aura oublié ce gadget. Il faut l’admettre depuis des décennies que dis-je depuis des siècles, c’est le calendrier électoral français qui gère  la vie politique de notre pays. A la Région, il n’y a pratiquement plus d’opposition Ary Chalus à donc les mains totalement libres et 6 ans pour développer le programme qui l’a conduit au pouvoir. En fait, la vraie opposition pourrait être extra électorale, c’est à dire les partis et mouvements indépendantistes, qui refusent eux  le jeu électoral français : LKP, l’UGTG, NONM, FKNG ! ou KARESOL mais sont ils vraiment audibles ? Pour l’heure ils ne le sont pas d’avantage que ceux de l’UPLG ou du PCG qui ne récoltent même pas à 01% des suffrages aux élections .Et pourtant, nous sommes à moins d’une année du 50é anniversaire des massacres de Mai 1967, le mouvement nationaliste guadeloupéen qui a eu le vent en poupe jusqu’à la fin des années 80 est aujourd’hui affaibli, morcelé, désuni, et quasi silencieux. Ah oui, il y a eu paraît-il sur une inutile polémique sur le drapeau de l’UPLG qui serait une sorte de déclinaison de celui du Surinam. Lol ! Ca tombe plutôt mal, puisque l’oriflamme de cette organisation n’est pas celui d’une Guadeloupe indépendante… et qui aurait été validée par notre peuple. Le drapeau de l'UPLG peut demeurer le drapeau de l'UPLG ! 

Qui sait d'ailleurs si à l’occasion d’un déboulé de carnaval un autre état ne viendra pas reprocher à Voukoum, Akiyo, Nasyon Neg Mawon... de brandir un drapeau qui ressemblerait aussi au sien ! Lol

Sur le plan social : 3 longues grèves ont marqué le paysage, d’abord en mars avril, à Canal Sat Antilles, où un licenciement considéré comme injustifié et abusif par l’UGTG a mobilisé pendant des semaines les militants devant les locaux de Canal Sat. Au final un accord a été trouvé et Gladys Barfleur intégrée dans une structure audiovisuelle.

2é mouvement social important pour ce semestre celui des employés municipaux de Capesterre BE, après plus de 2 mois de grève, toujours pas de signature de fin de conflit.

Mais c’est la grève au au Crédit Agricole qui a le plus mobilisé l’attention des médias et du public. La direction de la banque verte a tenté de supprimer les 40%. Levée de boucliers unanime de tous ceux qui veulent à la fois le beurre et l’argent du beurre. Ils sont plus nombreux qu’on ne le croit et se recrutent parfois même dans le camp de certains nationalistes : qui l’eut cru ?

La filière canne subit toujours les contre coups des décisions de la politique agricole européenne, rien n'a changé.

A  ce propos l’état français, responsable de l’empoisonnement de nos sols (chlordécone) se montre irresponsable ; les députés et sénateurs, franco-guadeloupéens censés « monter au créneau », puisqu’ils vous demandent de les élire pour cela n’ont guère été combattifs. Rien nouveau.

Au plan culturel : le MACTe a soufflé sa 1ère bougie en mai dernier dans un climat des plus moroses. Incertitudes sur le budget. Le tourisme mémorial, objet d’un important séminaire de Cap Excellence, n’est pour l’heure qu’une perspective. Quand verrons nous des nuées de touristes, descendre de leur bateau et prendre le MACTe d’assaut ?

La cuvée Terre de Blues 2016, n’a pas été un très bon cru. Le team Maryse Etzol/Camille Pélage, faute de moyens ou d’expérience, a fait que ce qu’il a pu. On attend donc la 18è edition ! Les travaux du Centre des Arts ont enfin vraiment démarré et comme pour faire bonne mesure le Centre Culturel Sonis et L’Artchipel ont tous les deux changé de directeurs : la rentrée culturelle sera t elle riche d'évènements et surprenante ? C'est à suivre

Ah oui ! j’ai failli l’oublier ! Mdr ! Caribulles, le Festival Caribéen de la BD du Manga de l’album jeunesse revient en novembre à Baie Mahault ( www.caribulles.com)

Dans la sphère médiatique, Naissance du « Ti Journal » une expérience à suivre. Sinon, France-Antilles est toujours dans la galère : Départs volontaires ou forcés, licenciements annoncés. Le journal serait en vente, au moment ou son audience est à la baisse. Il en est de même pour les deux nouvelles chaines : ATV et ALIZES qui n’ont pas trouvé leur public. Tiendront elles encore dans longtemps dans leur format actuel ? Autre question : le  marché pub de la Guadeloupe, peut-il vraiment nourrir 5 chaines de télé généralistes ? Depuis des années et les échecs successifs enregistrés: Télé Caraibes, TCI, Archipel 4 , l’A1, GTV, ETV…)  tout le monde sait qu’aux côtés de la Télé de l’état colonial francais, il faut juste UNE vraie bonne chaine privée qualité pro et au plus une thématique.

On va s’arrêter là pour ce rapide Etat de la Nation, 6 mois après le changement de gouvernance. Bonnes nouvelles : CCN  revient en septembre avec quelques nouveautés

Le ZCL de Canal 10 et ses Top-chroniqueuses sera aussi de retour ! (www.zcl.tv)

Alors on se dit quand même bonnes vacances ? Vraiment ?  

PS à voir absolument la rétro en images de l'actu CCN. C'est juste à côté.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Danik I. Zandwonis

Directeur de rédaction de CCN et fondateur du site.

@ : danik@mediacreole.com

Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires

Last News