Breaking News

Suivez CCN sur : 

CMA ZCL TV

Ni droite, ni gauche: Chalus c’est Macron!

13 Jan 2017
1767 fois

C’était il y a de cela quelques semaines, Dominique Théophile  invité du ZCL de Canal 10 affirmait que son parti, le GUSR ne s’était pas encore prononcé sur la question des présidentielles francaises et attendait de voir les programmes etc…

C’était il y a de cela quelques jours invité de  « Politique 1ère », et  pressé par Claude Danican (http://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/emissions-radio/politique-1ere) Ary Chalus finissait par avouer qu’il allait soutenir Emmanuel Macron.

A vrai dire, ce n’est pas vraiment une surprise. Lors de son bref passage en  Guadeloupe, Macron que l’on avait vu zoukant  dans un « chanté Nwèl », avait déjà séduit la bande à Chalus et même si officiellement le président de Région n’avait encore rien dit, on savait déjà dans sa garde rapprochée, que  le  soutien évident à Macron n’était qu’un secret de Polichinelle.

Chalus en mode Macron ? C’est pas vraiment une surprise, car le choix de Chalus, correspond à son véritable positionnement sur l’échiquier politique. Car en réalité  même si l’ex maire de Baie-Mahault a jadis été « ami-ami « avec Manuel Valls, n’ayant jamais été socialiste, Chalus ne pouvait en aucun cas, se  trouver dans le même case que Victorin Lurel,..

Mais d e plus  qui a dit que Chalus (qui fit  en 2022 campagne  avec Lurel pour  François Hollande) était un homme de gauche ?

Mieux qui a dit que Chalus (qui fut  jadis, un  proche de Chammougon, donc de Chevry et Cie) était encore un homme de droite ? 

On comprend alors mieux que le « ni gauche  ni droite » qui est la vraie posture de Chalus au plan guadeloupéen, « colle » parfaitement avec celle  de  Macron. On pourrait même sans trop rire, ou en souriant affirmer que c’est Macron qui « fait du Chalus » ! En Guadeloupe la macronisation du Président de Région, ne sera pas sans conséquences politiques. D’abord dans son propre camp. Deux de ses vice présidents, Guy Losbar (GL) et Marie Luce Penchard  (MLP-)  auront bien du mal à ne pas se mettre à ‘unisson. MLP qui fut jusqu’aux primaires de la Droite  francaise, une juppéiste avait du manger son chapeau et faire contre mauvaise fortune bon coeur, et se rapprocher en trainant les pieds de François Fillon. A Basse Terre, MLP était un peu gênée aux entournures, car son adjointe, Sonia Petro sarkoziste jusqu’à la dernière heure, était elle  aussi devenue Filloniste  à défaut. Or ces deux femmes qui à l’origine étaient dans le bateau de la Droite la plus réactionnaire et partageaient les mêmes valeurs ont aujourd’hui des visions très contrastées de leur futur politique. Tôt ou tard on en saura d’avantage. Est-ce a dire que MLP abandonnera le camp Fillon pour suivre son Président ? Wait and see !.

L’autre Vice président de la Région, Guy Losbar, président du GUSR ( ex Guadeloupe Unie Socialisme et Réalités, devenu depuis peu Guadeloupe Unie Solidaire et Responsable) se dit « toujours un homme de gauche », mais pour les mêmes raisons que Chalus, son parti ne pouvait pas dans a conjoncture actuelle, se retrouver aux cotés de Victorin Lurel faisant campagne pour le socialiste-libéral Valls. Au pire on attendait le GUSR aux cotés d’un Mélenchon. Ou d'un écolo le voila quasiment obligé de se « macroniser ». Est ce un  là véritable  souci pour le GUSR et Losbar ? Le plus mal à l’aise dans l’histoire, c’est sans aucun doute Dominique Théophile. Pourquoi ? Car Chalus en se mettant en mode Macron, donne le là à ses amis et proches de la Région. Or Théophile qui s’est déjà dit candidat aux Législatives se trouve  contraint pour ne pas s’isoler de faire campagne  pour Macron, c’est à dire qu’il est à ce moment aux cotés de son futur adversaire aux législatives, Olivier Serva ! En clair cela peut signifier que Dominique Théophile n’a  plus vraiment dans les faits ni le soutien de Losbar, ni celui de Chalus.Son périmètre se réduit considérablement. 

Pour en revenir à Macron,  qui connaît son programme pour les « dernières colonies francaises » ? Est- il partisan d e  l’Assemblée unique ?  S’est il positionné pour une grande « autonomie » de ces colonies ? Faisons une projection, qui ressemble un peu (mais juste un peu) à de la politique fiction. La bulle Macron résiste et le voilà au 2é tour d l’élection présidentielle des français. Face à Fillon par ex. En France les gauches socialiste, Melenchonistes, écologistes appellent en se pinçant le nez à voter Macron pour battre la Droite Flloniste : logique !

En Guadeloupe, Lurel, Larifla, Chalus, Losbar, Penchard, LMC se retrouvent donc côte à cote ? Et les nationalistes modérés qui avaient soutenu Chalus, ils font quoi ? Mi bab !

Et quelques semaines après aux législatives puis aux sénatoriales, la guerre redémarre …

C’est vraiment dur et compliqué d’être colonisé et de se sentir toujours obligé de participer aux élections des franco-français et d‘être ainsi toujours en mode grand écart !

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires