Breaking News

Henriette Nadir-Cosaque : l’ouragan Irma démasque l’État français

15 Sep 2017
1502 fois

 

La chaleur humaine vient de tous horizons. Sans promesses mensongères, des Terriens sincères et généreux rythment le cœur des démunis.

Sous le toit de la Caraïbe la Solidarité est la culture et la puissance instantanées de l’homme noir. Mais voilà, l’ayant flairé, l’État français s’obstine à empêcher l’entraide ! Selon lui, il faut d’abord quémander son autorisation même pour une chaîne immédiate de soutien entre Caribéens. C’est scandaleux ! Le plan amoral des Gouvernements date de son débarquement sur les îles. D’ailleurs, des faits, et leurs comportements incessants, éclairent le contenu de leur cerveau ! Parasite de la Nature, l’État brigue la Caraïbe sans Respect ni Retenue et avance vers son but : lui donner un aspect qui serait «Lui ». La clairvoyance de quelques anciens a mis en place une résistance que malheureusement nombre de leurs descendants piétinent. Pourtant, de même que l’Être humain est planifié pour mourir, s’ils sont démunis de vaillance, les Caribéens ont été prévus pour subir les fers. L’audace, est le vital requis pour échapper aux griffes de tout rapace ! Depuis des siècles les Gouvernements visent leurs intérêts et la gloire, donc ils n’ont cure de la qualité de vie des Antillais défavorisés ! Tandis que les populations attendaient des secours humains c’est la force de frappe française qui a atterri en Guadeloupe. Elle met de nouveau en mémoire un pays taillé avec des armes de guerre de plus en plus performantes. Des troupes de spécialistes de cet art viennent surligner l’Histoire de la Guadeloupe à l’encre rouge-sang… Une fois de plus, l’État vient attaquer le psychisme. Puis, compatissant, presqu’une semaine après la catastrophe, Zorro arrive sans s’presser, chargé bien entendu de trompe-l’œil et de palabres mielleuses pour son prochain besoin de bulletins de vote. Tu es injurieux Maître Zorro ! Bien sûr, sans rien connaître de l’authenticité d’un territoire, entouré de caméras, pourquoi ne pas venir faire ton spectacle au milieu d’habitants sinistrés et en détresse ? Arrière ! Ton air apitoyé et tes mains posées sur les citoyens surchargent le scénario ! Ces gens ne sont habitués à tant générosité venant de si loin.  

En continu, les Guadeloupéens se sont beaucoup exprimés. Dans chaque île, les vents ont mis à nu d’un côté un clan de  possédants en très grande majorité blancs, et de l’autre, la population pauvre quoique travailleuse. Ceux qui ont droit aux secours et ceux qui, après presqu’une semaine, n’ont toujours pas reçu d’eau ou ne recevront qu’une bouteille, peut-être trois pour le bon déroulement de la pièce.    

Les témoins s’adressent à toi Responsable Zorro joint aux beaux parleurs locaux. Ne tentez pas d’esquiver les retombées brûlantes ! Les Antillais trempent dans un cyclone d’illusions. Par contre, en n’ayant pas l’audace d’agir, c’est vous Caribéens, qui déciderez d’enterrer votre descendance vivante. Vous tremblez de perdre vos biens et privilèges? Mais tout comme la masse des Saint-Martinois il ne vous reste plus que l’essentiel : Vous. Toutefois, que deviendront vos enfants et votre pays ? Vous faites confiance à Zorro dont le déguisement puant vole au secours des Caribéens démunis, alors que c’est vous qui êtes le vent qui enfle ses ailes ! Accepteriez-vous de n’être qu’une chiffe molle en sachant que le Nègre ‘banania’ n’a disparu que sur les affiches et pas dans la mentalité des Chefs français ! Parce que, c’est livrés à eux-mêmes, sans les vautours continentaux, et avec leurs seuls moyens que les Caribéens ont fait face à un phénomène prévu, et dont on sait que la force est variable ! Tu ignorais ce détail ? Pour autant, un brin d’humanité a poussé Donald Trump lui-même à mettre ses concitoyens à l’abri. À toi un surhomme, Irma affirme que tu n’arrives pas à la cheville du Président des États-Unis ! Avoue-le, quelle farce, Zorro !

 

De grâce, Caribéens ouvrez les yeux ! Des siècles d’expérience face aux mensonges et assassinats réclament de vous que vous ne vous traîniez pas aux pieds d’une machine volante, experte en mirage. J’ai vécu une longue partie de ma vie dans l’insouciance, la méconnaissance de mon Histoire et en dehors de la politique. Aujourd’hui, il est trop tard pour que je plaide ma cause. Alors, je songe aux jeunes et à un monde d’Égalité, de Justice et d’Amour. Ressaisissez-vous les aînés! Le temps vous observe et appliquera La Justice ! De chacun, il n’espère qu’une prise de conscience. Osez le défi lancé à l’Être humain ! Osez l’humilité devant les différences, les peuples du monde, leur culture et la Nature. Une île est une évidente proie. Néanmoins, votre Solidarité et l’Amour vous dirigeront vers la Dignité et la Liberté ; ainsi équipés, vous traverserez Difficulté et Souffrance qui sont simplement : la vie. Ceux  menacés en continu par la mer, les séismes et les volcans laissent quelquefois couler des larmes, mais ils ne connaissent plus la Peur. Ils sont tous sans exception des Caribéens : Des Humains capables, et à l’esprit ouvert. Être un adulte sous tutelle suppose être malade ou parfois âgé.    

Certes, un coup de pinceau blanc sur les îles ferait encore grimper la cote des Gouvernements français sur l’échelle des États forts ! Néanmoins, le Passé prédit un présent où il question de décimer certaines populations qui, décidément, n’auraient pas droit de cité sur le globe. L’État français a sans cesse utilisé ce qu’il maîtrise : l’exhibition, l’hypocrisie, la force financière, militaire et de tous temps, l’entrave à la prise de conscience. À leur décharge, certains Élus guadeloupéens hurlent leurs excuses de n’avoir la force que de parader contre leur pays et en harmonie avec des pitres crasseux qui, sans scrupule, ont fait systématiquement mourir des humains et poussent les Noirs à disparaître.

Enfin par décence tais-toi Zorro ! Un milliard… des milliards de milliards… Comment oses-tu faire retentir le bruit de tes coffres aux oreilles de populations que tu immoles dans des océans enragés de ta vanité et de ton délire de grandeur. N’insulte plus ! Admets une fois pour toute qu’il y a des situations et une distance qui enjoignent de se contenter du seul titre d’humanitaire bénévole ! De plus, sache qu’ailleurs, pour survivre, certains ont été amenés à manger des morts. Entends surtout que l’escroquerie permanente est un crime !  

Toi, aux bras si grands et au ventre démoniaque, prends garde ! Cesse de te gaver sans cesse de la misère et des ressources de populations que tu t’appliques à diviser à l’extrême. Prends garde, car à mettre la corde au cou des populations noires démunies, tu actives un boomerang ! Toi dont la puanteur arrive par les airs ! C’est en peinture fluorescente que tu devrais écrire chez toi que tu as une dette définitivement incalculable et qu’absolument rien ni personne ne la paiera ! En dépit de tes absurdes litanies, à vrai dire, de toi et de ta bande, les Antillais n’ont attendu presque rien, si ce n’est que, de votre continent, vous deveniez tout bonnement des Hommes. Il est tard maintenant ! Irma a démontré, il a hurlé au monde la bravoure des Saint-Martinois, des Saint-Barth… des Guadeloupéens, des Caribéens, des bronzés écœurés par une ségrégation remise au gré du jour. Et puis quelles leçons pourrais-tu tirer d’un Passé où tu as joué le rôle de Maître ? C’est vrai, il faut reconstruire. Mais en quel lieu ? Avec quels matériaux spécifiques aux îles des Tropiques ? Pour qui ? La violente vérité c’est que la Caraïbe n’a pas de climat tempéré et que tu n’y peux rien !

Des Caribéens sont  morts. Honte à l’État français !  

 

Henriette Nadir-Cosaque

Évaluer cet élément
(4 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires