Militer oui, mais au service de quelle cause

16 Jan 2018
361 fois

Baie-Mahault. Mardi 16 Janvier 2018. CCN. Pawol Lib (Libre Propos) est une nouvelle rubrique de CCN. Notre rédaction propose donc à tous les progressistes qui le souhaitent un espace de communication, une tribune dont le but principal est de porter une contribution au débat d’idées qui fait cruellement défaut dans notre pays. Les points de vue exprimés dans « Pawol Iib » n’engageront pas nécessairement la ligne éditoriale de CCN mais il nous semble indispensable que les intellectuels, la société civile aient la possibilité de pouvoir très librement opiner dans nos colonnes. Cette fois, c’est robert Sae, qui nous a soumis son « libre propos ». Il y a quelque chose de remarquable chez tous les militants, de quelque bord qu'ils soient, c'est cette capacité à prendre de leur temps, à faire des sacrifices personnels et financiers pour défendre une cause. Hélas, leur engagement ne se fait pas toujours au service du bien commun et des progrès de l'humanité. Certains sont capables de s'investir énormément  pour défendre des intérêts égoïstes au détriment de la majorité de la population.

Soucieux de leurs intérêts de classe, obnubilés par leur égo, mus par des ambitions ou des jalousies mesquines, fanatisés, bestialisés par la cupidité, les haines racistes, religieuses ou xénophobes, ces derniers sont complètement insensibles  aux misères et aux détresses que leurs pratiques provoquent dans la population.  Evidemment, l'acharnement de leur engagement ne saurait inspirer  aucune sorte de considération.

Mais, qu'en est-il de ces  militants et militantes qui ont à coeur de défendre de nobles et justes  causes.

 

1- De la responsabilité des militants et des militantes du mouvement alternatif

Nombreux sont ceux qui  agissent  heureusement pour "la sauvegarde de la planète", pour la "défense  de la liberté et des droits humains", contre " la misère humaine"  et pour "la construction d'un monde nouveau". Cependant, au-delà des certitudes qui peuvent être celles des uns et des autres, beaucoup aussi,  s'épuisent dans des actions inefficaces ou, parfois même, qui vont  à l'encontre de leurs intentions. Notre responsabilité en tant que militants - si notre objectif est réellement de construire un monde meilleur et équitable - nous impose de faire, en toute humilité, un bilan  lucide de notre pratique personnelle et de celle de notre organisation.

Au vu de l'évolution de la situation dans notre pays et au niveau international, face au regain de cruauté et d'agressivité des impérialistes et des multinationales, aux effets dévastateurs de leur politiques  prédatrices sur l'humanité et sur la planète, quel a été et quel est concrètement le bilan notre organisation?  Quel a été et quel est l'impact de notre pratique et de notre comportement personnels sur nos proches, dans notre  entourage et en matière de changement social ? Les propositions théoriques, politiques et pratiques que nous défendons font elles le poids face à la stratégie des impérialistes et des multinationales, ou plus modestement, contribuent-elles effectivement à la dynamique globale de transformation du monde?

Des réponses lucides et honnêtes à toutes ces questions  nous permettront à coup sûr de nous défaire de nos suffisances, de pallier nos insuffisances, de mettre en oeuvre des pratiques plus conformes à nos intentions et donc de contribuer vraiment à l'évènement d'un monde nouveau.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires