Breaking News

Climat : c’est maintenant qu’il faut agir !

27 Déc 2018
899 fois

Pawol Lib (Libre Propos) est une nouvelle rubrique de CCN. Notre rédaction propose donc à tous les progressistes qui le souhaitent un espace de communication, une tribune dont le but principal est de porter une contribution au débat d’idées qui fait cruellement défaut dans notre pays. Les points de vue exprimés dans « Pawol Iib » n’engageront pas nécessairement la ligne éditoriale de CCN mais il nous semble indispensable que les intellectuels, la société civile aient la possibilité de pouvoir très librement opiner dans nos colonnes. Cette fois, c'est Robert Sae qui nous soumet son libre propos.

« Notre civilisation est sacrifiée pour permettre à une petite poignée de gens de continuer à gagner d’énormes sommes d’argent. Notre biosphère est sacrifiée pour que des personnes riches dans des pays comme le mien puissent vivre dans le luxe. » Ces propos tenus par Greta Thunberg, ont certainement marqué l’opinion davantage que les tergiversations et les promesses non-contraignantes des dirigeants d’Etats qui se sont rencontrés en Pologne dans le cadre de la COP 24*. « Vous dites que vous aimez vos enfants plus que tout,  a-t-elle lancé auxdécideurs participant à la conférence, pourtant vous volez leur futur devant leurs yeux ! »

Il n’y a rien à rajouter aux propos de cette  jeune écologiste suédoise de 15 ans, qui s’est fait connaître en manifestant tous les vendredis devant le Parlement de son pays pour réclamer aux députés des mesures plus radicales pour lutter contre le réchauffement climatique. De fait, les scientifiques et les écologistes l’ont déjà largement démontré : si des dispositions drastiques ne sont pas prises en toute urgence, nous courrons vers une catastrophe irréversible. Une chose est sure : ce ne sont pas des gouvernements  à la solde des multinationales qui prendront les mesures qui s’imposent. C’est donc notre responsabilité individuelle et collective qui est engagée. A l’instar de Greta, nous avons le devoir, chacun et chacune d’entre nous, de  manifester notre désaccord avec  les choix économiques irresponsables qui nous sont imposés. 

-   Lutter contre toute forme de consommation superficielle ou  non maîtrisée        

-  Combattre toute forme de gaspillage qu’il soit alimentaire ou non.

-  Participer à la construction d’une économie alternative privilégiant les circuits

courts et s’appuyant sur des relations sociales saines.

Tout cela est à notre portée  et c’est ainsi que nous éviterons le pire ! Mais, c’est maintenant qu’il faut agir !

*COP 24 :  24ᵉ des conférences annuelles de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Elle a eu lieu à Katowice (Pologne) du 2 au 15 décembre 2018. 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Robert Sae

Professeur de français et d'hisoire géographie à la retraite, Co-fondateur de la radio et du journal "Asé pléré annou lité" (directeur de publication de 1981 à 2010), Membre fondateur du Conseil National des Comités Populaires (CNCP) porte-parole de 1983 à 2010, actuellement Responsable aux affaires extérieures, Journaliste sur Radio Fréquence Atlantique et coordonnateur de PIRFA (Pole Information de RFA).

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires