Guadeloupe. Présidentielle : 60% d’abstention pourquoi ?

24 Avr 2017
815 fois

Baie-Mahault. Lundi 24 avril 2017. Pawol Lib (Libre Propos) est une nouvelle rubrique de CCN. Notre rédaction propose donc à tous les progressistes qui le souhaitent un espace de communication, une tribune dont le but principal est de porter une contribution au débat d’idées qui fait cruellement défaut dans notre pays. Les points de vue exprimés dans « Pawol Iib » n’engageront pas nécessairement la ligne éditoriale de CCN mais il nous semble indispensable que les intellectuels, la société civile aient la possibilité de pouvoir très librement opiner dans nos colonnes. Cette fois, c’est   Gilbert Pincemail qui nous a soumis son « libre propos ». Les électeurs guadeloupéens ont une fois plus boudé les urnes. Gilbert Pincemail notre confrère de Guadeloupe 1ére a proposé a CCN son analyse : C’est à lire…

Le premier enseignement de ce premier tour de présidentielle en Guadeloupe est avant tout la très forte abstention qui l’aura caractérisé.

Avec 40% de participation contre près de 52% en 2012, on peut clairement indiquer que cette élection n’aura pas mobilisé l’électorat guadeloupéen puisque seuls 126 652 électeurs se seront rendus aux urnes lorsque 189693 les auront boudées.

La faute sans doute en partie à l’incompréhension qui demeure dans le fait de voter un samedi,

Une conséquence également de l’intérêt très relatif de l’offre politique en présence qui se traduit par un nombre important de bulletins blancs (plus de 5600) et de bulletins nuls (plus de 8500).

La faute par dessus tout à la formidable atonie de la campagne politique à l’initiative des partis politiques et ténors  locaux hormis les quelques réunions publiques organisée à la dernière minute.

Il faut rappeler que les principaux partis de gouvernement représentés en Guadeloupe étaient quelques peu déboussolés car les républicains et les socialistes locaux se sont retrouvés orphelins des candidats qu’ils soutenaient majoritairement dans le cadre de leurs primaires respectives.

Au final Emmanuel Macron obtient 33992 suffrages lorsque Jean Luc Melenchon en obtient 27130 et François Fillon16337.

Le candidat d’En Marche soutenu par Ary Chalus  réalise son plus gros score en pourcentage à Saint louis de marie galante avec 39,54% des suffrages et totalise son plus grand nombre de voix aux Abymes avec 4500 suffrages.

La plus grosse surprise réside dans le fait que le Front National de Marine Le Pen  totalise 15203 suffrages dans une terre de résistance comme la Guadeloupe, devançant même Benoit Hamon

Le candidat socialiste, qui en totalisant tout juste 11188 suffrages illustre l’effondrement retentissant du PS et de Victorin Lurel sur la scène politique locale.

La commune où le FN connaît le plus grand pourcentage de suffrage est la Désirade avec 22,9% des voix, et celle où il totalise le plus grand nombre de voix est les Abymes avec 1880 suffrages.

De tels résultats appellent désormais les responsables politiques locaux à prendre leurs responsabilités et non à les fuir comme le fit hier soir la présidente des républicains sur notre plateau TV en indiquant qu’elle ne suivrait pas les consignes de vote de François Fillon et n’appellerait pas à voter Macron

Au-delà des prises de positions opportunistes, des stratégies individuelles ou de partis, il y a des enjeux avec lesquels la politique ne saurait transiger : le choix entre la démocratie et le populisme xénophobe en fait partie.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires