Breaking News

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 940

Pointe-à-Pitre. Jeudi 29 septembre 2016. CCN. Nous avons l'honneur de vous communiquer l'Insee Flash n° 49surl'indice des prix à la consommation du mois d'Août 2016.

Basse-Terre. Lundi 26 septembre 2016. CCN. A l'occasion de la "Semaine Bleue 2016" organisée, comme chaque année, par le Conseil Départemental, en direction des publics "seniors", le Cercle des Nageurs de la Région de Basse-Terre, avec le soutien du Conseil Départemental, de de la Communauté d'Agglomération du Sud Basse-Terre "Grand Sud Caraïbes", de la ville de Basse-Terre, de l'ARS, de la Caisse d'Epargne, de Capès Dolé, de Manioukani et de Sud Ancrage, se fait un réel plaisir d'accueillir,

Port-au-Prince. Lundi 26 septembre 2016. CCN. La Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ouest (CCIO) organise un débat le 29 septembre  2016 qui sera diffusé en direct sur RTVC à partir de 6pm et permettra au public de connaître la position des candidats face aux problématiques majeures du pays et en particulier celles du domaine économique et social.

Sainte-Rose. Lundi 26 septembre 2016. CCN. Dans le cadre de la « Semaine Bleue », semaine Nationale des retraités et personnes âgées,  qui se déroulera du 03  au 09 octobre 2016,  le Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Sainte-Rose en collaboration avec les Associations de la Commune, organise plusieurs manifestations sur l’ensemble du Territoire, sous le thème « A TOUT AGE FAIRE SOCIETE ».

Pointe-à-Pitre. Lundi 26 septembre 2016. CCN. C’est un incroyable « scoop », le résultat d’une « longue » inédite et donc sans précédent « enquête d’investigation ». Eric Schlimpfing, journaliste français-résident débarqué en Guadeloupe en tant que volontaire à l'aide technique (VAT), devenu ensuite salarié de Guadeloupe 1ère, la télévision du service public c'est à dire financée par les impôts des Guadeloupéens, annonçait jeudi 15 septembre en direct du palais de justice de Pointe-à-Pitre que son collègue et ennemi juré Gilbert Pincemail était mis en cause dans une affaire « d’abus de biens sociaux ». Une affaire qui sera jugée devant le tribunal correctionnel… qu’au mois de mars 2017. Il y avait donc urgence de déployer un coûteux direct.

Sur le fond de cette affaire judiciaire, Gilbert Pincemail et sa compagne, auront tout le loisir avec leur avocat d’organiser leur défense et nul doute que toute la lumière sera faite. Mais pour l’heure, ce qui retient surtout l’attention c’est son traitement « journalistique » pour le moins singulier et inhabituel par les propres confrères du service public de Gilbert Pincemail. Questions : qui a voulu crucifier ce journaliste dont la proximité avec le nouveau président de Région n’a jamais été un secret ?  Pourquoi ce coup tordu ? Pire. Comment la direction de Guadeloupe 1ère, en charge de l’éditorial depuis l’intégration à France-Télévision, et la rédaction en chef ont-elles pu avaliser ce qui s’apparente à un véritable lynchage mèdiatico-médiatique ? Derrière cette « affaire Pincemail », y a-t-il une autre affaire dans l’affaire, plus politique celle-là ? Qui a politiquement commandé ce règlement de comptes ? Éléments de réponses.

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires