Breaking News

Guadeloupe. Les élus de Guadeloupe refusent la réduction du nombre de contrats aidés décidée brutalement par le Gouvernement

11 Oct 2017
474 fois

Pointe-à-Pitre. Mercredi 11 Octobre 2017. CCN. Suite à la réunion organisée ce mardi à la préfecture sur le dossier des contrats aidés, le président du Conseil régional, Ary CHALUS, la présidente du Conseil départemental, Josette BOREL-LINCERTIN et le président de l’Association des maires, Jean-Claude PIOCHE, ont demandé une nouvelle fois au Gouvernement de respecter les engagements pris par le Premier ministre, Edouard PHILIPPE, et à la ministre des Outre-mer, Annick GIRARDIN, de préserver dans les outre-mer ce dispositif aujourd’hui essentiel à l’accomplissement de nombreuses missions de service public et qui constitue une passerelle d’accès vers l’emploi pour de nombreux Guadeloupéens.

Les élus ont une nouvelle fois déploré la méthode brutale du Gouvernement qui a décidé de réduire fortement le nombre de contrats aidés dès 2017 avant d’engager la moindre réflexion concertée avec les collectivités de Guadeloupe sur les dispositifs de substitution à mettre en oeuvre dans le même temps. 


Ils ont fermement rejeté les propositions du représentant de l’Etat qui consistaient à réduire tout à la fois la durée des contrats, leur volume horaire et leur taux de prise en charge par l’Etat afin de maintenir en apparence le nombre de contrats proposés. 

Le président de Région, la présidente du Département et le président de l’Association des maires, en présence des députés Justine BENIN, Max MATHIASIN et Olivier SERVA et de la sénatrice Victoire JASMIN, ont demandé au Gouvernement de maintenir pour 2017 et 2018 le nombre de contrats aidés au niveau de 2016 avec une durée, un volume horaire et un taux de prise en charge inchangés par rapport à cette base. 


Ils ont également indiqué qu’ils étaient disposés à ouvrir, pour l’avenir, dans le cadre des Assises de l’Outre-mer, un débat sur un dispositif plus satisfaisant permettant de favoriser l’accès à l’emploi.


Faute d’être entendus par le Gouvernement, Ary CHALUS, Josette BOREL-LINCERTIN et Jean-Claude PIOCHE ont affirmé que les élus de Guadeloupe ne participeraient pas à l’ouverture des travaux des Assises de l’Outre-mer prévue le lundi 16 octobre 2017 à la préfecture à Basse-Terre.

Le président de l’Association des maires, Jean-Claude PIOCHE a prévu de réunir son conseil d’administration ce mercredi 11 octobre à 18h au CWTC.


Ce jeudi, en marge de la plénière du Conseil régional qui se tiendra en présence des maires, une motion sera discutée et soumise à l’approbation la plus large des élus afin de réaffirmer avec force leur détermination à obtenir gain de cause auprès du Gouvernement.

Source : Conseil Départemental de la Guadeloupe

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires