Breaking News

Guadeloupe. Nouvelle victoire de la CFTC

13 Nov 2017
162 fois

Bassse-Terre, Captiale. Lundi 13 Novembre 2017. CCN. Vous vous rappellerez certainement de Mme Josette Borel-Lincertin, exécutif départemental, droit dans les yeux d’un journaliste de Guadeloupe 1ère qui insistait et insistait sur la question, mentir effrontément à la Guadeloupe en affirmant qu’il n’y avait pas de mise à disposition de M. Bernard LUBETH à CAP Excellence.

Bernard LUBETH, si vous ne le savez pas est le fils de Marcellin LUBETH, ancien président du Conseil général embauché par son père comme directeur de cabinet puis comme directeur de l’ADI en toute illégalité. Jacques GILLOT qui lui succédait à la présidence de Département s’empressant, on se demande bien pourquoi, de poursuivre avec acharnement cette situation illégale à laquelle la CFTC mettra fin judiciairement.

L’époque Bernard LUBETH marquera la fin de l’ADI et la mort d’un établissement public mené à des sommets par son prédécesseur qui n’était hélas pas fils de président.

Cette mise à disposition de CAP Excellence, totalement prohibée par la loi, prévoyait de surcroit quelques avantages annexes tels la prise en compte du salaire de ce monsieur sans remboursement par CAP Excellence par le Département et les contribuables Guadeloupéens.

Comble de malchance pour Mme BOREL-LINCERTIN, la convention qui n’existait pas vient d’être annulée par le tribunal administratif de Basse-Terre, et croyez que si certains prêtent bien des défauts aux juges administratifs, on ne leur reproche toujours pas de chercher à juger et annuler des actes virtuels.

Le jugement joint illustrera aux lecteurs, la manière dont notre exécutif territorial conclut des conventions illégales et au désavantage du Département de Guadeloupe et de ses contribuables, mais certainement au nom de quelques intérêts politiciens ou autrement pires.

Les mauvaises langes prétendent que c’est à cette seule conditions, à savoir s’il ne coutait rien ou presque que la générosité de CAP Excellence pouvait s’exercer pour le recevoir, mais qu’ils ont dû ensuite, par pitié négociée avec le département accueillir LUBETH.

Après papa, après tonton Jacques, c’est maintenant mamie Josette qui joue la bonne fée et vient au secours du petit Bernard, qui a défaut de talent visible et connu, serait de toute évidence bien peu de choses sans cette cohorte de parrains et de marraines à la générosité sans faille qui lui donnent encore la becquée avec une cuillère en argent, et dont le dernier en date n’est autre que le président de CAP Excellence M. Eric JALTON.

A toutes fins utiles, et afin d’en examiner la légalité, la CFTC a réclamé à M. JALTON copie du contrat d’embauche de M. Bernard LUBETH.

 

Source: CFTC

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires