Breaking News

Josette Borel-Lincertin prête à ouvrir les discussions avec le Gouvernement sur une recentralisation du RSA

18 Avr 2019
641 fois

Pointe-à-Pitre. Jeudi 18 avril 2019. CCN. La présidente du Conseil départemental, Josette Borel-Lincertin, a écrit au Premier ministre Edouard Philippe afin de lui confirmer sa volonté d’ouvrir des discussions avec le Gouvernement sur les conditions d’un retour à l’Etat de la compétence versement du revenu de solidarité active (RSA).

Le 31 janvier dernier au Palais de l’Elysée, lors de la rencontre du président de la République Emmanuel Macron avec les élus des Outre-mer, la présidente du Conseil départemental avait une nouvelle fois demandé cette recentralisation du RSA et le chef de l’Etat lui avait publiquement fait part de son intention d’accorder une suite favorable à cette demande.

Dans son courrier, Josette Borel-Lincertin réaffirme au chef du Gouvernement que cette recentralisation du RSA apparaît comme une nécessité pour sa collectivité qui est confrontée depuis 2004 au creusement inexorable du différentiel entre la dépense consentie par le Département pour le versement de cette allocation et la compensation prévue par l’Etat pour faire face à cette prestation sociale qui relève, faut-il le rappeler, de la solidarité nationale.

En 2018, en raison de l’insuffisante compensation de cette dépense par l’Etat, le reste à charge pour la collectivité atteint pour le RSA près de 80 millions d’euros. En 15 ans, ce sont plus de 535 millions d’euros que le Conseil départemental de la Guadeloupe a dû engager au total sur ses fonds propres afin de garantir le versement de l’allocation à l’ensemble de ses bénéficiaires. Aujourd’hui, la Guadeloupe est, avec la Réunion, le département français où le reste à charge rapporté à la population est le plus élevé.

Cette situation, qui n’a cessé de fragiliser les équilibres financiers du Conseil départemental, n’apparaît plus soutenable.

Au moment où peuvent donc s’ouvrir les discussions avec le Gouvernement, Josette Borel-Lincertin indique au Premier ministre qu’elle est prête à s’inscrire dans une démarche de recentralisation, à la condition toutefois que soit laissée au Département de la Guadeloupe une fraction significative - à déterminer - des crédits consacrés au RSA sur ses fonds propres afin de lui permettre, notamment, d’assurer le financement des mesures d’orientation et d’insertion des bénéficiaires, dont il entend garder la charge.

La présidente du Conseil départemental aura des échanges approfondis sur cette problématique avec le président de l’Assemblée des départements de France, Dominique Bussereau, qu’elle accueillera en Guadeloupe du dimanche 14 au mardi 16 avril 2019.

Elle aura également l’occasion de rappeler ses préoccupations sur ce dossier avec la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, et la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la santé, Christel Dubos, qui effectuent une visite officielle en Guadeloupe à partir du dimanche 14 avril.

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires