Breaking News

Guadeloupe. Formation-Innovation-Attractivité : Le Président de Région se rend à Marseille pour un partage d’expériences L

13 Mai 2019
706 fois

Basse-Terre-Capitale. Lundi 13 mai 2019. CCN. Lundi 13 mai 2019, une délégation de la Région Guadeloupe menée par son Président Ary Chalus se rendra dans la Ville de Marseille, métropole française au schéma de développement et d’attractivité résolument tournée vers la mer. Il y rencontrera notamment le Président-Directeur Général du Groupe CMA CGM avec lequel il s’était entretenu il y a un mois en Guadeloupe, lors d’une rencontre portant sur l’accompagnement de projets liés à un développement économique de la Guadeloupe arrimé au secteur maritime. Cet échange avait été l’occasion pour Rodolphe Saadé d’exprimer son souhait d’engager encore davantage son groupe en faveur du développement économique et social de notre archipel.

Lors de ce déplacement à Marseille, Messieurs Chalus et Saadé se sont accordés sur la construction d’un partenariat porté essentiellement sur un partage d’expériences et un transfert de compétences en termes d’innovation et de formation.

INNOVATION

Le Conseil Régional, chef de file du développement économique et de l’innovation à l’ambition de faire de la Guadeloupe un territoire d’expérimentation qui développe et teste les innovations de demain. La mise en œuvre du projet Audacia Technopole Caraïbes, labellisé Technopole by Retis, en est une illustration concrète inscrite dans le Schéma Régional de Développement Économique d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII). L’objectif de la Région est de construire un éco-système fluide, ouvert à l’international, attractif pour les jeunes et pour les entreprises, résolument tourné vers la recherche et l’innovation. L’un des défis de notre territoire concerne l’innovation maritime et la transition écologique. Les énergies renouvelables marines que sont l’hydrolien et les énergies thermiques des mers représentent en Guadeloupe un gisement inexploité. Il s’agira de mobiliser les acteurs de la recherche et de l’innovation afin de développer ces filières d’avenir. La réflexion porte également sur les économies en énergies des navires et la restructuration de la construction navale dans la perspective de la remise à niveau de la flotte guadeloupéenne. La Région souhaite devenir le moteur de la création d’une véritable plate-forme maritime.

De son côté, CMA CGM a impulsé la création il y a un an ZEBOX à Marseille, incubateur et accélérateur international de startups. Des partenaires leaders dans leurs domaines ; Accenture, BNP Paribas, Centrimex, CEVA et EY, soutiennent déjà la structure. ZEBOX privilégie deux domaines sectoriels : le transport, la logistique et les mobilités d’une part, et l’industrie X.0 d’autre part, avec, au cœur de chaque projet, des technologies de pointe comme l’intelligence artificielle, la blockchain, la réalité virtuelle & augmentée, la cybersécurité, l’IoT et la robotique.

C’est dans ce contexte de convergence de visions que M. Saadé a proposé d’ouvrir son nouveau hub d’incubation ZEBOX en Guadeloupe, avec pour cadre Audacia Technopole Caraïbes, le site technopolitain de la Guadeloupe, qui sera implantée aux abords de la zone d’activité de Jarry, « labellisé territoire d’industrie ». À très court terme ZEBOX pourra disposer des installations et du savoir-faire des animateurs de la pépinière Audacia (implantée à la Jaille depuis 2015) en matière d’accompagnement de startups.

Incubateur de référence grâce à la qualité de l’accompagnement proposé et de son sourcing international, cette deuxième implantation de ZEBOX aura vocation à accompagner le développement de startups issues du territoire guadeloupéen, et plus largement des Caraïbes et du monde entier.

FORMATION

Le Président de Région, Ary Chalus, porte le projet de premier Lycée de la mer de la Guadeloupe et des outre- mer, action au cœur de la stratégie régionale de développement de l’économie bleue comme levier d’attractivité du territoire, notamment par la valorisation de nouveaux métiers liés à la mer.

Dans le nouveau modèle économique souhaité et construit par la Collectivité régionale, la mer est placée au cœur des politiques publiques, du transport, du tourisme, ... La mer est un outil formidable pour la formation à de nouveaux métiers au service du développement de l’archipel.
La structure de formation d’excellence aux métiers de la mer souhaitée par la Région, à l’instar du lycée agricole et du lycée de l’hôtellerie, prend tout son sens car elle entend doter les Guadeloupéens des compétences nécessaires au territoire ; et ce, au moment où des projets comme le bus des mers, le développement de la croisière, le projet Karukera Bay, les événements sportifs autour du nautisme ou encore les nouvelles pratiques de pêches nécessiteront des personnels spécialisés et donc mieux formés.

La formation maritime constitue un enjeu prioritaire et doit être considérée comme un prérequis à toute mutation vers le maritime et une condition pour se saisir des opportunités économiques offertes par les presque 100 000 km2 de Zone Économique Exclusive associée à la Guadeloupe.
Un diagnostic précis des besoins en compétence et en métiers sera réalisé en partenariat avec les services de l’État et les socio professionnels. Une offre de formation doit être conçue avec l’ambition de la faire porter dans un premier temps par l’EPA Guadeloupe formation en préfiguration du lycée de la mer, avec une dimension Antilles-Guyane, afin de mutualiser l'offre et les moyens et les partager avec les îles voisines des petites Antilles, qui connaissent des besoins similaires.

C’est dans ce contexte que se pose le deuxième volet de la visite chez CMA CGM - à laquelle le
Président de Région a convié Camille Galap, directeur général de Guadeloupe Formation et la Présidente du Cluster Maritime de Guadeloupe – et qui concerne la formation professionnelle et plus précisément l’Academy CMA CGM, véritable campus du Groupe à destination de ses salariés.
Avec cette structure installée à Marseille, les collaborateurs bénéficient d’une formation continue d’excellence dans les métiers du “shipping”, mais aussi du management, des fonctions transversales de l’entreprise, ou encore de la géopolitique permettant une compréhension des enjeux mondiaux et des environnements particuliers. À travers le partenariat qui sera conclu avec la Région Guadeloupe, CMA CGM s’engage à contribuer à des transferts de compétences autour des métiers de la mer entre Guadeloupe Formation et l’Académie Maritime et participera au développement de projets d’insertion de jeunes éloignés de l’emploi.

AMENAGEMENT

La ville de Marseille s’est dotée en 2013 d’un nouveau musée emblématique : le musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM). En plus de son architecture iconique, le musée est en lien direct avec la ville de Marseille et son port. Ce schéma rappelle celui que l’on connaît à Pointe-à-Pitre avec le Mémorial ACTe, le centre-ville et le port (croisière et de commerce).

La cité phocéenne est passée en 2017 de la 5e à la 4e place dans le classement des ports de croisière méditerranéens. Pour les opérateurs des croisières, la culture est désormais un élément d’excursion. Sur les brochures, à l’instar du MUCEM, des Calanques et du Vieux Port de Marseille, le Mémorial ACTe, Karukera Bay et les sites remarquables de Guadeloupe seront les produits incontournables pour attirer touristes de croisière et de séjour, et se démarquer un peu plus d’autres destinations.

Le développement de l’industrie touristique s’inscrit dans le cadre concerté du SRDEII. L’économie du tourisme bénéficie à l'ensemble de l’archipel de Guadeloupe. Porteuse de richesses et créatrice d'emplois, l'activité touristique contribue grandement au dynamisme de notre archipel.
C’est dans ce contexte que la Région Guadeloupe, associée au Grand Port Maritime de Guadeloupe dans le projet d’aménagement du front de mer « Karukera Bay », entend s’inspirer des expériences réussies d’autres villes portuaires disposant, comme Marseille, d’équipements emblématiques, leviers potentiels d’attractivité des territoires.

Cette visite a donc également vocation à rencontrer des acteurs de cette attractivité, de la stratégie de marketing territoriale mise en place et de ses résultats.

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires