Breaking News

Guadeloupe. Communiqué de la CGTG

27 Mar 2020
628 fois
Pointe-à-Pitre. Vendredi 27 mars 2020. CCN. Derrière la loi d'urgence sanitaire, des attaques inadmissibles contre les travailleurs ! Macron et le grand patronat "en guerre" contre nos droits !

 Sous prétexte de mesures d'urgence sanitaire, le gouvernement a validé 24 ordonnances le mercredi 25 mars. Et certaines s'attaquent durement au droit du travail :

- Certains travailleurs pourront effectuer 60 heures de travail par semaine avec assouplissement du travail du dimanche et un repos minimal entre vacations réduit de 11 à 9 heures. De quoi conduire ces travailleurs à l'épuisement. 

- Dans certains secteurs le patronat bénéfieciera de plus de latitude pour faire travailler le dimanche. Le but étant de pouvoir tourner 7 jours sur 7.

- Les patrons pourront aussi puiser à leur gré dans les RTT et les comptes épargne-temps.

- Sous prétexte de suaver l'économie, la loi autorise les patrons à imposer aux salariés jusqu'à six jours de congé.

La loi est faite surtout pour empêcher les salariés de prendre des vacances au moment où les patrons voudront relancer leur activité.

Le gouvernement profite à fond de la situation pour élargir le champ de la dictature patronale ! Il envisage de faire perdurer ces mesures jusqu'en décembre 2020, voire jusqu'en avril 2021. Mais c'est une façon aussi de tenter de les perenniser indéfiniment. 

Par contre, le gouvernement en petit serviteur zélé du grand patronat n'envisage pas de réclamer le moindre effort au grand patronat et à ses actionnaires. Ces derniers, pour les grands groupes, sont assis sur une montagne d'or produite par l'exploitation de millions de travailleurs durant des années. Les entreprises du CAC 40 prévoyaient il y a encore quelquesjours de distribuer plus de 54 milliards d'euros à leurs actionnaires. La plupart n'ont même pas décidé d'en suspendre le versement. 

Le gouvernement ainsi que la Banque centrale européenne ont déjà prévu 45 milliards et en réalité bien plus au patraonat. 

Et cela au moment où près d'un million de personnel de santé risquent leur vie tous les jours ! Au moment où l'on devrait embaucher massivement dans le secteur de la santé, au lieu d'imposer des congés sur le confinement. 

Camarades !

Nous CGTG, demandons à tous de respecter scrupuleusement les consignes de confinement et les geste barrières. Mais aucune barrière à mettre à la réflexion audacieuses ! 

Et cette reflexion devra nous conduire à engager des luttes collectives et déterminées après le confinement contre la dictature patronale pour exiger 

- Le maintien de tous les emplois

- La répartition du travail entre tous sans discrimination de salaire

- Un SMIC à 1800 euros nets

- L'interdiction immédiate des licenciements !

Préparons nous à la lutte dans nos têtes déja ! 

C'est d'abord là que se forge le rappport de force. Ensuite, il déboulera dans la rue et dans les entreprises ! 

Jean Marie Normertin

Secretaire général de la CGTG

 

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires